Ambiances de demain. Advanced building skin, Smart surface & Senseable city…

liveneauDu 1er décembre 2015 au 13 mars 2016, La Casemate en partenariat avec le Muséum de Grenoble, la fondation Wild Touch du réalisateur Luc Jaquet, l’Université Grenoble Alpes proposent un espace immersif et contributif pour le public : Climat VR > du Virtuel au Réel.

Pour accompagner cette exposition dédiée à la question du changement climatique, les étudiants de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble inscrits dans la thématique de Master « Architecture, Ambiances et Cultures Numériques » ont réalisés 4 prototypes de façade interactive et un mobilier urbain intelligent. Anthropocène et 3ème révolution industrielle constituent l’arrière fond théorique de la morphogenèse de ces objets ambiants.

Fixés sur la façade du Centre de Culture Scientifique, Technique et Industrielle, les quatre enveloppes dynamiques se reconfigurent au gré de variations climatiques. Dotées de capteurs ou « sensors », de servo commande (arduino), d’actionneurs (servo moteurs, moteur pas à pas…), de streep led adressable ou ruban led, ces « smart surface » ajuste leur morphologie paramétrique et leur intensité lumineuse en fonction des variations thermiques, de la force du vent, du passage des nuages, ou de la présence et de la proximité des habitants. Ces éléments architecturaux sont à la fois des formes sensibles aux changements climatiques auxquels elles sont réactives, et des formes sensibles, lumineuses et haptiques, que les usagers perçoivent. Informées par les conditions environnementales, elles informent le passant sur l’état atmosphérique de son environnement et sont dès lors partie prenante de la construction d’un milieu ambiant. Ces quatre prototypes proposent ainsi un imaginaire actualisé de ce qu’est la ville intelligente ou smart city, moins assujettie à un déterminisme technologique que définie comme une ville sensitive, qui profile au travers de ses ornementations interactives et sa matérialité numérique les ambiances architecturales et urbaines de demain.

DIY – Ces démonstrateurs sont en cours de conception et de fabrication par les étudiants et les enseignants. Ils sont conçus au moyen d’outils de modélisation paramétrique, (Rhino + Grassehopper), fabriqués au moyen de machines industrielles à commande numérique (Robot ABB IRB 120, CNC Biesse Rover A) et d’outils de prototypage rapide (découpe laser Trotec speedy 100 – Imprimante 3D Ultimaker 2 Makerbot replicator 2X, fraise BZT P1100). Ils ont été prototypés et fabriqués au sein de Digital RDL, Research by Design Laboratory à l’ensag, aux Grands Ateliers de l’Isle d’Abeau et au Fab Mstic (LIG).

Ce projet est dirigé par Philippe Liveneau, accompagné par son équipe pédagogique Amal Abu Daya et Théo Marchal, qui commencent leur thèse au sein du Cresson et Jérome Maisonnasse (LIG FabMstic). Les étudiants sont : Alexandre Julien, Azzeddine Souhil, Benabdellah Sofia, Cardenas Ortiz Rodrigo, Carrer Vives Alex, Chibani Soufiane, Decolin Remi, Dereymez Melanie, Gomes Simon, Gonzalez Ruth Emilia, Hazan Alp Ebrem, Kafa George, Marguerite Johanna, Mathon Ophélie, Mazouyer Bastien, Pina Jonathan, Slaby Jonathan, Urda Adrian-Ioan, Zaharia Alexandru.

Un carnet hypothèses est en cours de construction pour présenter les objectifs et projets du Digital RDL. A suivre de près !
Télécharher le format PDF de la présentation de cette installation.

Citer ce billet : “Ambiances de demain. Advanced building skin, Smart surface & Senseable city…”, par Philippe Liveneau. Publié sur Le Cresson veille et recherche… le 4 décembre 2015. Lien : http://lcv.hypotheses.org/10753.

 

logo


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *