Digne-les-Bains : des étudiants mobilisés pour la Semaine du Son

La 13e semaine du son s’est déployée à Digne-les-Bains jusqu’au 31 janvier 2016. Les étudiants de l’IUT y ont participé pleinement.

romieuQuel meilleur cadre pour ces neuf étudiants en licence professionnelle « Tourisme Durable et développement des territoires urbains » à l’IUT de Digne-les-Bains que la manifestation intitulée La semaine du Son, pour venir présenter leur projet tuteuré à la médiathèque ? Surtout, lorsque celui-ci s’intitule « Digne parcourue les oreilles aux aguets ». Depuis septembre 2015, Oriane, Julia, Angen, Brahim, Alexandre, Élisa, Marie, Denis et Anne se sont intéressés à Digne et ses sonorités : «Les sentiers sonores de l’eau» pour la moitié d’entre eux et «Le sentier sonore du Cousson» pour l’autre. Leur objectif commun : valoriser le territoire de Digne-les-Bains pour les yeux des touristes comme des habitants.

Comme le rappelle si bien leur enseignant et tuteur Patrick Romieu, «Avec l’écoute, on part en immigration totale» et c’est en effet un véritable voyage à travers la ville et «sa montagne» que les étudiants nous emmènent à la redécouverte de l’environnement qui nous entoure, que celui-ci soit urbain ou pris dans leurs éléments naturels. Projet qui fait suite à celui de l’an passé consacré aux Sentiers des Trois-Chapelles et au Musée-Promenade, nos neuf étudiants, tous issus des quatre coins de la France et de l’étranger espèrent bien réveiller en chaque rêveur qui sommeille en nous le goût de s’arrêter un moment pour simplement écouter ! Céline BARBIER Ecouter l’émission

Mise en route de l’Observatoire sonore aCousson4

aCousson4 Observatoire sonore prend le relais de la vieillissante association Archimeda créée en 1983. Trente ans passés à sensibiliser, former, enregistrer, écouter en commun, débattre autour des questions sonores. S’il fallait tenter un bilan on pourrait dire que ce sont à ce jour plus de 4000 personnes qui ont pu bénéficier des Promenades didactiques d’écoute, d’expériences en situation, de Grands Cris lancés dans les paysages, les murs d’université, les parkings ou encore les cours de lycée.

Le public a été principalement celui des Journées Européennes du Patrimoine, des Journées de la Science, celui des Ateliers universitaires, des formations de professeurs des Écoles ou du Secondaire, des Arts de la Rue, celui des formations d’Aide au Projet, ou encore plus récemment les étudiants ou professionnels venus à Digne à la Formation Estivale du mois de Juillet, aujourd’hui en voie de ritualisation. Elle proposera en 2016 sa quatrième rencontre théorique et méthodologique Ecoute Environnementale et Imaginaires sonores. Comme les années précédentes la formation se déroulera en partenariat avec l’association Acirène.

Tout continue et s’améliore – tout au moins nous l’espérons. Depuis deux ans maintenant les étudiants de Licence Professionnelle en tourisme durable élaborent des sentiers d’écoute dans le dédale des montagnes dignoises. Ils le font avec talent et avec un enthousiasme étonnant. L’objectif est double : doter les environs de la ville en points d’écoute servant la pédagogie présente et à venir de l’Observatoire sonore tout en apportant un plus sensoriel et imaginaire indiscutable pour l’habitant et le visiteur, mais aussi donner les moyens méthodologiques à ces étudiants de développer plus tard, dans le cadre de leurs activités professionnelles, des dispositifs d’écoute attractifs et pertinents.

L’Observatoire sonore est et sera tout d’abord une structure scientifique pilotée par des chercheurs en Sciences Sociales spécialistes des questions de paysage, d’ambiances et de sons. Il animera une vie scientifique locale, nationale et internationale comme il le pratique déjà, mais avec une plus grande visibilité et audibilité. La moindre des choses, pour un Observatoire est aussi d’être entendu. Il le faut, car le sonore est à la mode et les dérives démagogiques prenant appui sur le mot « son » se mettent très facilement en place. C’est pourquoi une des premières activités du nouvel Observatoire est la réalisation d’un réseau d’écoute locale animé par les habitants. Ce sont nos Correspondants Audio qui ne font rien d’autre que vivre leur vie normale en prêtant une attention soutenue à l’environnement sonore de leur cadre de vie.

Ce cadre se modifie-t-il, en quel sens ? Quels sont ses qualités, ses inconvénients ? Doit-il être conservé en l’état autant que faire se peut, doit-il être aménagé, et si oui comment ? Ces Correspondants Audio sont encouragés à enregistrer les instants qui leur semblent pertinents, caractéristiques ou au contraire inhabituels. Les chercheurs les rencontreront une fois l’an où l’on débattra des ambiances de vie et de leurs caractéristiques sonores. Un fond archivistique sera constitué et mis à la disposition de tous à la Médiathèque des Trois Vallées. Ce réseau d’écoute paysagère est ouvert à tous. Il pourrait s’appeler du nom de la montagne qui surplombe la ville et ouvre le chemin vers le Cousson : Les Oreilles d’Âne. Nous allons en débattre.

Le premier rendez vous national, ouvert à tous ceux en France et ailleurs qui s’intéressent au sonore est notre École Estivale du mois de juillet. L’appel va être lancé prochainement. Dans la première semaine de juillet, l’Observatoire animera une conférence débat dans le cadre du festival Inventerre consacré au thème de l’eau. On y comparera deux villes de Provence par l’écoute des eaux urbaines : Aix-en-Provence et Digne. Les Oreilles d’Âne sont au travail, et ce n’est que le début de la suite.

Pour citer ce billet : Romieu, Patrick, « Digne-les-Bains : des étudiants mobilisés pour la Semaine du Son», Le Cresson veille et recherche. A propos d’ambiances architecturales et urbaines (Hypothèses.org), 18 février 2016. [En ligne] http://lcv.hypotheses.org/10892

Françoise Acquier

Chargée de ressources documentaires Equipe Cresson - UMR Ambiances Architectures Urbanités - Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble. Veille également sur Scoop-it : http://www.scoop.it/t/le-cresson-veille-et-recherche

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Vous aimerez peut être aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *