Ecologies urbaines : le terrain

Le livre Ecologies urbaines : le terrain vient de paraitre aux éditions Economica dirigé par Sabine BARLES et Nathalie BLANC. Les éditrices nous ont aimablement transmis la table des matières qui n’est pas disponible en ligne. Trois articles de chercheurs du laboratoire y sont publiés : Nicolas Tixier, Jean-Paul Thibaud et Théa Manola. A acheter rapidement !

ecologieRéférence : Ecologies urbaines : le terrain. Sabine Barles, Nathalie Blanc (eds). Economica, 2016. 384 p. ISBN :  978-2717868814. URL éditeur : http://www.economica.fr/livre-ecologie-urbaines-sur-le-terrain-barles-sabine-blanc-nathalie,fr,4,9782717868814.cfm

Résumé :

Si la recherche s’est emparée des enjeux environnementaux urbains, elle est restée traversée par des enjeux disciplinaires et adopte la plupart du temps une approche sectorielle, voire techno-centrée des environnements urbains. Cet ouvrage présente au contraire une démarche de recherche radicalement interdisciplinaire, et associant les acteurs de terrain, qui semble, encore aujourd’hui, la seule à même de rendre compte de la complexité des interactions entre société et biosphère, entre les urbains et leur milieu de vie.

L’appel à projets ambitieux du Programme interdisciplinaire de recherche Ville et Environnement (PIRVE, soutenu par le CNRS et le ministère de l’Écologie) a en effet permis de mettre en œuvre des démarches innovantes, que la ville soit considérée comme un environnement pour ses habitants humains et non humains, ou comme inscrite dans l’environnement et dans la biosphère tout entière.
Les auteurs rendent compte de ces travaux qui tous, à des titres divers, contribuent à répondre à une question sans cesse renouvelée : Qu’est-ce qu’une ville d’un point de vue environnemental ?

Table des matières : A télécharger

 

 

 

Table des matières :

Introduction

I Entre campagne et ville : Hybrides natures urbaines

Quelles natures urbaines pour quelles pratiques de la ville ?

Chapitre 1 Le périurbain en Amazonie, une ressource pour l’agrobiodiversité ?
Chapitre 2 Natures urbaines à Marseille : entre démarche interdisciplinaire et projet environnemental
Chapitre 3 Une nature historique : l’exception de la Caffarella à Rome
Chapitre 4 Des parcs nationaux et leurs métropoles : Rio de Janeiro, Mumbai, Nairobi et au Cap

Point de vue d’acteur : Quels consensus locaux autour des valeurs de la nature ?

II Les sens de la ville : théories, expériences et mesures

Heuristique et potentialités du sensible

Chapitre 5 Transects urbains. Pour une écriture corrélée des ambiances et de l’environnement
Chapitre 6 Le bien-être des écoquartiers à l’épreuve du paysage multisensoriel
Chapitre 7 Le chantier urbain, nouveau lieu de l’expression artistique
Chapitre 8 Les métamorphoses cartographiques du milieu rennais

Point de vue d’acteur : Le sensible dans le développement urbain durable

III Les temps de la fragilité

À quelles échelles et à quels niveaux penser les fragilités de la ville ?

Chapitre 9 Les politiques d’aménagement du littoral face à l’élévation du niveau marin
Chapitre 10 Urbanisation et maladies vectorielles à Libreville, Ouagadougou et Vientiane
Chapitre 11 De la mesure des climats périurbains : entre science et culture.
Chapitre 12 La canne de Pline à Fréjus : préserver l’héritage antique

Point de vue d’acteur : À quelles échelles penser les fragilités de la ville ?

Postface : Les recherches interdisciplinaires sur la ville durable, puissantes opportunités de rénover la gouvernance des territoires et l’action publique locale


Françoise Acquier

Chargée de ressources documentaires Equipe Cresson - UMR Ambiances Architectures Urbanités - Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble. Veille également sur Scoop-it : http://www.scoop.it/t/le-cresson-veille-et-recherche

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Vous aimerez aussi...

1 réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *