Le processus de conception architecturale … à l’ère numérique

Retour sur l’exposition « Le processus de conception architecturale … à l’ère numérique » qui vient de se tenir à l’ensag dans la Grande Galerie du 24 octobre au 14 novembre 2017. L’exposition, mise en oeuvre par Amal Abu Daya1, présentait une sélection de 5 projets de PFE réalisés dans le cadre de la filière de master «Architecture, Ambiance et Culture Numérique», ensag, session 20172.

Les projets ont été réalisés au second semestre, entre le mois de février et la soutenance au mois de juin 2017. Quatre projets concernent la réhabilitation de la halle Ampère en Maison des Services à l’Etudiant, qui fait actuellement l’objet d’un concours international, le cinquième projet est une contre proposition au projet en cours de construction pour la maison de la création sur le domaine universitaire.

L’ensemble des projets a été développé en mobilisant des outils de modélisation paramétrique et des algorithmes d’optimisation à des fins écologiques (ensoleillement, vue…), des outils de prototypage rapide (découpe laser, impression 3d, fraise numérique) ou des machines à commande numérique industrielle (CNC 3 axe), et parfois une instrumentation mécatronique.

Vue d'ensemble de l'exposition

Vue d’ensemble de l’exposition. Amal Abu Daya, 2017

 

Selon Amal Abu Daya, ces projets témoignent de quatre modalités intégratives et porteuses d’une transition numérique de leur discipline par les architectes : génie des procédés, architecture interactive, instrumentation technologique, optimisation algorithmique. Les choix techniques de production des étudiants étaient présentés grâce à des entretiens filmés qui constituent un des corpus de la thèse d’Amal.

1. Approche «génie des procédés»

Table 1 Génie des procédés, vue d'ensemble. Amal Abu Daya, 2017

Table 1 Génie des procédés, vue d’ensemble. Amal Abu Daya, 2017

Table 1 Génie des procédés, détail. Amal Abu Daya, 2017

Table 1 Génie des procédés, détail. Amal Abu Daya, 2017

Table 1 Génie des procédés, Prototypes Immersifs échelle 1. Amal Abu Daya, 2017

Table 1 Génie des procédés, Prototypes Immersifs échelle 1. Amal Abu Daya, 2017

Suivant une approche «génie des procédés», une recherche sur la fabrication de coffrage complexe en technologie additive. L’impression 3d est ici utilisée pour des maquettes de représentation des éléments de façade, des prototypes analogiques à échelle réduite de cette même enveloppe en béton (béfup), enfin l’impression des angles du coffrage final du prototype immersif à échelle de l’expérience.

2. Approche «interactive»

Table 2 approche interactive - vue d'ensemble. Amal Abu Daya. 2017

Table 2 approche interactive – vue d’ensemble. Amal Abu Daya. 2017

Table 2 approche interactive - détail. Amal Abu Daya. 2017

Table 2 approche interactive – détail. Amal Abu Daya. 2017

Suivant une approche «interactive», une recherche sur le dimensionnement et la réalisation de systèmes de façade mécanisés ou électroniques interactifs avec les conditions environnementales ou la recherche d’agrément. Le processus de conception est soutenu par la réalisation de maquettes sérielles, formelles, pour apprécier la morphologie, les qualités plastiques, esthétiques, visuelles et lumineuses des enveloppes, puis des prototypes fonctionnels mécaniques puis mécatroniques et enfin un prototype immersif à échelle 1.

3. Recherche technologique sur l’instrumentation

Table 3 approche technologique de l'instrumentation- vue d'ensemble. Amal Abu Daya, 2017

Table 3 approche technologique de l’instrumentation- vue d’ensemble. Amal Abu Daya, 2017

Table 3 approche technologique de l'instrumentation-détail. Amal Abu Daya, 2017

Table 3 approche technologique de l’instrumentation-détail. Amal Abu Daya, 2017

Table 3 approche technologique de l'instrumentation-détail. Amal Abu Daya, 2017

Table 3 approche technologique de l’instrumentation-détail. Amal Abu Daya, 2017

Suivant une recherche technologique sur l’instrumentation de la conception architecturale à partir de la réalisation d’une imprimante 3D, le processus de conception mené en parallèle d’une mention recherche, explore les dimensions techniques et matérielles tout autant que le potentiel esthétique et ambiant de l’impression 3D en série des composants différentiés d’une façade non standard.

4. Recherche algorithmique

Table 4 approche algorythmique-vue d'ensemble. Amal Abu Daya, 2017

Table 4 approche algorithmique-vue d’ensemble. Amal Abu Daya, 2017

Table 4 approche algorithmique-détail. Amal Abu Daya, 2017

Table 4 approche algorithmique-détail. Amal Abu Daya, 2017

Suivant une recherche algorithmique de composition et d’optimisation de leur enveloppe et/ou de leur plan, les deux projets illustrent la démarche d’ajustement des compositions aux qualités sensibles différenciées de l’espace à vivre. La production sérielle en technologie soustractive (découpe laser) ou additive (impression 3D) est le processus au moyen duquel les concepteurs calibre l’échelle de pertinence ambiante des géométries ascalaires.

Documents :

  1. Télécharger l’affiche de l’exposition

2. Thèse d’Amal Abu Daya

Le prototype architectural à l’ère numérique

Un nouvel outil conceptuel et opératoire pour une mutation disciplinaire

Le prototype incarne ce que Michel Serres appelle le passage d’une pensée abstraite à une pensée procédurale. (Serres, 2012). Il concrétise la pensée conceptuelle. La matérialité des prototypes devient ainsi constitutive du processus de conception. Nous souhaitons éclairer l’évolution ou la révolution de la notion de prototype dans le champ de l’architecture au regard des modalités contemporaines de prototypage rapide dans le cadre de ce que l’on nomme plus largement le continuum conception–fabrication.

Comment, et selon quelle modalité, une forme de pensée se transforme et/ou est constitutive d’une forme de fabrication ? Comment la transition numérique de l’architecture en cours impacte-t-elle la discipline architecturale ? La notion de prototype, à l’ère numérique, recouvre-t-elle un nouvel objet ? Est-il en rupture ou en continuité avec ce qui est nommé classiquement maquette dans le champ de l’architecture ? Comment la matérialisation tech-no-orientée de la pensée est-elle une conceptualisation en acte qui bénéficie, par la réalité physique des artefacts produits, d’un feed-back perceptuel que nous définissons comme nouvel étalon de concrétisation de l’architecture ?

3. Chaire de Philippe Liveneau

Digital RDL, Research by Design Laboratory
Ecologie Numérique, Design Environnemental, Architecture 2.0

La Chaire est issue d’une démarche d’enseignement et de recherche multisectorielle et interdisciplinaire développée à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble depuis plusieurs années, avec en particulier ses partenaires de l’Université Grenoble Alpes, comme le LIG, L’inria, GEM.

La singularité de la chaire est de développer une recherche par le design centrée sur la morphogenèse de milieux ambiants programmés, conçus, réalisés, perçus puis évalués et reconfigurés. Cette démarche de design environnemental va au-delà d’une pratique classique de « living lab » en ce qu’elle est plus étendue, (de la conception à l’usage) et s’appuie sur la reconfiguration des objets de recherche en situations « réelles » qui impactent directement la société civile (mobilier connecté / espace immersif / architecture interactive). Elle s’appuie sur une pratique d’expérimentation développée par les porteurs du projet depuis 15 ans.

 

Pour citer ce billet : Amal Abu Daya (texte, image) et Françoise Acquier (mise en forme), «L’usager, au coeur du projet architectural», Le Cresson enseigne (Hypothèses.org), Le 22 mai 2017. [En ligne] http://lcv.hypotheses.org/12180

 

  1. Enseignante Associée à l’ensa de Grenoble dans le champ de la Théorie et Pratique de la conception Architecturale et Urbaine Doctorante au Laboratoire Cresson sous la direction de Grégoire Chelkoff, coencadrement avec Céline Bonicco Donato. Membre de la Chaire Digital RDL. []
  2. L’enseignement est inscrit dans le cadre de la chaire partenariale d’enseignement et de recherche en architecture «Digital RDL, research by Design Laboratory» labélisée par le Ministère de la culture []

Françoise Acquier

Chargée de ressources documentaires Equipe Cresson – UMR Ambiances Architectures Urbanités – Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble.
Veille également sur Scoop-it : http://www.scoop.it/t/le-cresson-veille-et-recherche

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *