Entretien d’Alain Berthoz dans le journal du CNRS [3 questions à…] n°237, octobre 2009

Encore un entretien d’Alain Berthoz et pour cause il vient de publier un nouvel ouvrage : La simplexité. Ed Odile Jacob, sept. 2009, 220 p. 23 euros

berthoz

« La simplexité, telle que je l’entends, est l’ensemble des solutions trouvées par les organismes vivants pour que, malgré la complexité des processus naturels, le cerveau puisse préparer l’acte et en projeter les conséquences. Ces solutions sont des principes simplificateurs qui permettent de traiter des informations ou des situations, en tenant compte de l’expérience passée et en anticipant l’avenir. Ce ne sont ni des caricatures, ni des raccourcis ou des résumés. Ce sont de nouvelles façons de poser les problèmes, parfois au prix de quelques détours, pour arriver à des actions plus rapides, plus élégantes, plus efficaces. » (A. B.) Comme le démontre Alain Berthoz dans ce livre profondément original, faire simple n’est jamais facile ; cela demande d’inhiber, de sélectionner, de lier, d’imaginer pour pouvoir ensuite agir au mieux. Et si, à notre tour, nous nous inspirions du vivant pour traiter la complexité qui nous entoure ? Alain Berthoz est professeur au Collège de France où il codirige le Laboratoire de physiologie de la perception et de l’action. Membre de l’Académie des sciences, il a notamment publié Le Sens du mouvement et La Décision.(Résumé Fnac)


Françoise Acquier

Chargée de ressources documentaires Equipe Cresson – UMR Ambiances Architectures Urbanités – Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble.
Veille également sur Scoop-it : http://www.scoop.it/t/le-cresson-veille-et-recherche

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *