Collection Mook, Editeur Autrement

J’ai été un peu ironique avec le livre Ambiances chez soi. On va commander le titre bien sûr. En fait cette collection « le Mook » éditée par Autrement propose des regards décalés sur bien des thèmes qui nous intéressent au Cresson : la ville, les jardins, les gares…

Gares !  Fabriques d’émotions. Dir Jessie Magana. Autrement, 2011. 140.

Aujourd’hui, les gares françaises se réinventent tout en conservant leur puissance d’émotion. Engagées dans un processus de rénovation sans précédent, les gares, temples du voyage et portes sur la ville vivent leur révolution. Toujours porteuses d’imaginaire et d’émotion, elles entendent désormais jouer un véritable rôle de ville dans la ville. Trois mouvements rythment le Mook : 1. Réinventer Après un panorama général, un voyage photographique dans les gares rénovées ou récemment construites, en France comme à l’étranger ; le carnet de bord du chantier de la toute nouvelle gare Belfort-Montbéliard TGV ; l’exemple emblématique des gares lilloises accordant une place importante à tous les modes de transport, en priorité dits « doux » ; le travail sur le design lumineux et sonore dans les gares ; le modèle des gares à l’étranger… 2. Vivre Du directeur de gare à la dame pipi, des « gilets rouge » aux ferrovipathes, des commerçants aux architectes en passant, bien sûr, par les cheminots : portraits et réflexions de ceux qui vivent et travaillent en gare. 3. Passer Lieu d’émotion, lieu d’attente, la gare est pourtant plus qu’un simple lieu de passage : reportage dans les nouvelles salles d’attente, sur les manifestations culturelles, enquête sur les nouveaux concepts de restauration, étude sur les cheminements en prenant en compte les personnes à mobilité réduite, test des nouveaux services comme le coiffeur-minute, micro-trottoir sur la littérature de gare.

Jardins. La nature dans nos espaces de vie. Anne Dhoquois (Dir. Autrement, 2011. 140 p.

Cultiver son jardin n’est pas nouveau… Quoi même de plus banal pour nous tous, que nous soyons jeunes, vieux, hommes ou femmes, urbains ou ruraux, intellos ou manuels… Cette pratique et cette « culture » sont cependant en pleine mutation. Entre façades d’immeubles et toits végétalisés, associations d’habitants se partageant un jardin ou redécouverte du plaisir de voir pousser ses semences ou de rêver au pied des arbres, urbanistes, élus et citoyens conçoivent de nouveaux rapports sociaux et intimes au sein d’espaces verts qui nous relient au temps, aux saisons… à nous-mêmes et aux autres. Après le développement de médias spécialisés et d’un business du jardinage, du « loisir plébiscité », les citoyens et les collectivités s’emparent passionnément de leurs binettes pour réenchanter le monde. Le bio est passé par là bien entendu, mais aussi les artistes, les urbanistes et même les philosophes et les médecins. Retour au jardin, retour à la nature, nouvelle culture ? Autant de questions et de choix de vie abordés dans ce nouveau Mook.


Françoise Acquier

Chargée de ressources documentaires Equipe Cresson – UMR Ambiances Architectures Urbanités – Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble.
Veille également sur Scoop-it : http://www.scoop.it/t/le-cresson-veille-et-recherche

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *