Gallica et les ressources en architecture et urbanisme

Une petite remarque d’Anthony sur l’accessibilité de la revue Espaces et sociétés sur Gallica m’a incité à creuser cette ressource importante.

Gallica, c’est 1 754 140 documents provenant de 3 sources :

– Les collections libres de droits ou dont les droits ont été négociés avec les ayant-droits, numérisées par la Bibliothèque nationale de France, dans le cadre de ses programmes de numérisation de masse et/ou de sauvegarde,
– Les collections des partenaires publics (bibliothèques, centres de recherches…), sélectionnées pour leur complémentarité scientifique et leur compatibilité technique avec les collections de la BnF. Ces documents sont indexés dans Gallica, mais restent accessibles sur le site du partenaire, via le protocole OAI-PMH,
-Les collections de documents sous droits, proposés par les partenaires commerciaux de la BnF et accessibles sur leur site, selon les conditions fixées par chacun d’entre eux.

En explorant par thème la base, on trouve les thèmes « architecture » et « urbanisme et art du paysage ». A partir de ce classement, on accède à un moteur de recherche à facettes nous offrant la possibilité d’afficher soit les revues, soit les livres relevant de ce thème. Il est aussi possible de raffiner sa recherche par auteur, période, langue.

Les 6 revues numérisées dans le domaine de l’architecture relèvent le plus souvent de sociétés régionales d’architectes. Sous le thème urbanisme sont répertoriées 3 revues dont la revue Urbanisme (1932-1939) et la revue Espaces et Sociétés (1970-2003), la collection de cette dernière se clôturant avec le numéro Ambiances et espaces sonores. En cliquant sur accéder au document vous pouvez alors effectuer une recherche plein texte, afficher le sommaire, télécharger tout ou une partie du numéro au format pdf ou jpg ou txt.

En effectuant une recherche avancée (titre contient architecture et en limitant les résultats au 21ème siècle), nous obtenons 58 résultats dont une partie seulement concerne effectivement l’architecture. Sont signalés ici les livres électroniques proposés par les partenaires commerciaux de la BnF. On trouve donc des diffuseurs de livres électroniques : cairn, immatériel, izibook, numilog…publi.net. Les livres ne sont pas en ligne, seul un aperçu est possible puis un renvoi vers le diffuseur.

Quel est l’intérêt alors ? Par ce biais il serait possible de se tenir au courant des nouveaux livres numériques disponibles en architecture par exemple. On pourrait imaginer s’abonner au flux d’un thème ou d’une requête si l’icône flux rss annoncée était effectivement visible !! Je ne l’ai pas trouvée !! Elle semble avoir disparu ? Quoi qu’il en soit de nombreux titres disponibles à la doc ENSAG sont aussi disponibles en version électroniques. On pourrait par exemple acquérir ce titre Architecture végétale/Daures, Jean-François -Eyrolles-2011  et voir quels usages en font chercheurs et étudiants ? J’ai aussi découvert un aspect de Cairn que je ne connaissais pas : la diffusion de livres électroniques des éditeurs Quae et La découverte et bien d’autres.

 


Françoise Acquier

Chargée de ressources documentaires Equipe Cresson - UMR Ambiances Architectures Urbanités - Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble. Veille également sur Scoop-it : http://www.scoop.it/t/le-cresson-veille-et-recherche

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *