Composer des ambiances sonores

IMG_9183

Tel était l’enjeu de la 1ère semaine de formation intensive proposée par le Cresson (ENSA Grenoble du 14 au 19 janvier 2013) dans le cadre de la recherche European Acoustic Heritage. Cette formation a accueilli des participants venant d’horizon très divers : architectes, urbanistes, étudiants en art, animateurs radio, archivistes, sociologues, scénographes, paysagistes, ingénieurs son. Cette pluralité de compétences a permis la production d’oeuvres sonores très riches que nous ajoutons avec grand plaisir à notre collection « Cressound« .

Au cours de la semaine, les après-midi étaient consacrées aux ateliers pratiques encadrés par Jean-Luc Bardyn, Grégoire Chelkoff, Horacio Diéguez, Julio Gomez, juL McOisans, Noha Saïd, Pascaline Thiollière et Xuan Gil. Si le temps n’était pas toujours clément, la bonne humeur était là !

 

DSC03280

L’atelier « palimpseste sonore » animé par Noha Gamal Saïd et Jean-Luc Bardyn a permis la production de 5 oeuvres sonores. Défini dans les dictionnaires comme « Manuscrit sur parchemin dont les copistes du Moyen Age ont effacé l’écriture pour y écrire un autre texte. », un « palimpseste » renvoie aux couches et aux strates d’écriture différentes qui se superposent dans le temps. Associer le terme palimpseste au paysage sonore des villes incorpore l’épaisseur temporelle dans laquelle une ambiance sonore évolue et se transforme dans le temps. Il s’agit au cours de cet atelier de donner à entendre des « pièces » composées des mémoires et des phénomènes sonores sédimentés dans le temps. Ephémère et fragile, tels sont les traits de l’ambiance, cette approche rétrospective questionne la capacité d’une ambiance sonore à raconter ses passés, évoquer une mémoire, persister face au temps. Nous avons choisi trois sites grenoblois qui incarnent une partie de l’histoire de la ville : la place St. André, le Musée Dauphinois et la Caserne de Bonne. Les méthodes choisies pour déplier les strates sono-temporelles de l’expérience s’appuient sur la parole habitante, la Réponse Impulsionnelle comme empreinte sonore des bâtiments et des comparaisons entre des enregistrements sonores pris dans les années soixante-dix – et d’autres pris pendant l’école d’hiver et qui traduisent l’état présent du paysage sonore.

son

Tout est bruit pour qui a peur / Baptiste Moulin / sous la direction de Jean-Luc Bardyn et Noha Saïd / Grenoble : CRESSON – 2013-01
Carousel / Toumadher Ammar ; Raja Ghozi ; Toumadher Ammar ; Raja Ghozi / sous la direction de Jean-Luc Bardyn et Noha Saïd/ Grenoble : CRESSON – 2013-01
Ascenseur temporel / Eloïse Plantrou ; Patrice Gilman ; Eloïse Plantrou ; Patrice Gilman / sous la direction de Jean-Luc Bardyn et Noha Saïd / Grenoble : CRESSON – 2013-01
Institutions / Rémy Vigneron ; Laure Bouscasse ; Rémy Vigneron ; Laure Bouscasse / sous la direction de Jean-Luc Bardyn et Noha Saïd / Grenoble : CRESSON – 2013-01
Musée Dauphinois / Sylvain Biquand / sous la direction de Jean-Luc Bardyn et Noha Saïd / Grenoble : CRESSON – 2013-01


IMG_9193
L’atelier « utopies sonores »
animé par Grégoire Chelkoff et Pascaline Thiollière a produit 2 oeuvres sonores. L’atelier visait à élaborer une “maquette sonore” afin d’exprimer la transformation d’un lieu en agissant sur son espace et ses usages ou afin d’en traduire une écoute particulière. Partant d’un lieu existant, il s’agissait d’envisager les éléments qui en changeraient la physionomie auditive en se jouant de réalisme et d’imagination. Conservation, invention ou révélation étaient les enjeux de cet atelier. Les terrains péri-urbains à interpréter étaient : une passerelle au dessus de la rocade sud donnant sur un cimetière ; une partie de l’avenue Gabriel Péri (Saint-Martin d’Hères) près du campus et d’une zone commerciale.

 

sonAxes / Stephania Becheanu ; Anne-Laure Uhrig ; Richard Delaumé ; Gentiane Desueaux ; Camille Michel / sous la direction de Grégoire Chelkoff et Pascaline Thiollière / Grenoble : CRESSON – 2013-01
Résurgence atonale / Adrien Defrance ; Emelyne Bailly ; Pauline Desgrandchamp / sous la direction de Grégoire Chelkoff et Pascaline Thiollière/ Grenoble : CRESSON – 2013-01


IMG_9136NoTours
animé par Horacio Diéguez, Xuan Gil et Julio Gomez, représentants du collectif espagnol « Escoitar » ont produit 2 soundwalks dans les espaces publics de la Villeneuve. NoTours propose une expérience de réalité sonore augmentée en donnant à écouter au casque une composition sonore qui se dévoile en marchant dans l’espace public. Concrètement le créateur du soundwalk compose un parcours sonore en associant, sur un fond de carte des positions GPS et des pistes sonores. Une fois la création réalisée, l’utilisateur doit télécharger un fichier sur son téléphone portable et parcourir l’espace. Ainsi, en fonction de sa position GPS, l’utilisateur entendra les sons que le créateur a déposés pour lui dans l’espace qu’il parcourt. L’astuce est d’utiliser l’application « noTours » disponible sur les téléphones Android qui détecte la position (par GPS) et lit les fichiers audio exactement sur la localisation choisie. Pour cela il utilise une plateforme internet qui permet d’affecter une piste sonore à toutes coordonnées GPS. En d’autres termes, cette application permet d’ajouter une nouvelle couche de réalité sonore sur un lieu précis. Les lieux investis étaient tout proches de l’ENSAG : les galeries des immeubles de l’Arlequin et le Parc de la Villeneuve ainsi que le centre commercial Grand-Place et ses abords.
L’expérience de NoTours doit être vécue in situ pour en saisir toutes les dimensions et notamment ce jeu entre une écoute augmentée et le parcours d’un espace public. Afin de communiquer cette expérience, les participants au workshop ont réalisé deux vidéos immersives pour donner une idée de leur composition :

videoShopping center / Olfa Fraj ; Louis Stanislas ; Mohsen Ben Hadj Salem / sous la direction de Horacio Diéguez et Xuan Gil / Grenoble : CRESSON – 2013-01
Safari / Jean-Michel Denizart ; Floriane Pochon / sous la direction de Horacio Diéguez et Xuan Gil / Grenoble : CRESSON – 2013-01

L’ensemble des oeuvres produites ont été présentées lors d’une séance de restitution le samedi 19 janvier 2013 à l’ENSAG. Les fragments sonores et les vidéos sont écoutables et téléchargeables au format MP3 et MP4 sur le site de la documentation du Cresson. Les métadonnées (auteur, licence Creative Commons…) sont embarquées dans les fichiers. Des notices détaillées présentent l’historique des lieux qui ont servi de base aux compositions, l’intention des auteurs ainsi qu’une description des ambiances sonores créées.


Ce billet est également  publié sur le blog « Le cresson enseigne » sous le titre Bilan des ateliers de l’Ecole d’hiver sur les ambiances sonores – 2013, le 28 mars 2013. http://ehas.hypotheses.org/83

Crédits image : Avec l’aimable autorisation des participants à l’école d’hiver. Photos de juL Moisand et Noha Saïd

Pour citer ce billet : Noha Saïd, Nicolas Rémy et Françoise Acquier, « Bilan des ateliers de l’Ecole d’hiver sur les ambiances sonores – 2013 », Le Cresson veille et recherche (Hypothèses.org), 29 mars 2013. [En ligne] http://http://lcv.hypotheses.org/7432

Françoise Acquier

Chargée de ressources documentaires Equipe Cresson - UMR Ambiances Architectures Urbanités - Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble. Veille également sur Scoop-it : http://www.scoop.it/t/le-cresson-veille-et-recherche

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Anthony dit :

    Merci beaucoup pour ce billet Françoise, qui nous fait revivre ce très beau moment au Cresson, organisé par Noha & Nicolas
    On a notamment beaucoup de plaisir à écouter / voir les oeuvres; donc bravo aussi aux participants!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *