Presque rien / presque tout

Presque rien /presque tout est le nom du workshop de l’Atelier de Création Sonore (module d’ouverture de 3e année) de l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Toulouse (ENSAT) qui s’est déroulé à l’Institut supérieur des arts de Toulouse (IsdaT) du 18 au 21 mars 2013.

Ce workshop engageait ses participants dans une démarche de scénarisation interprétative des travaux des étudiants de l’option Design de la section des Beaux-arts de l’IsdaT. Il s’agissait de recontextualiser ces pièces, par la création de différents univers sonores spécifiques, qui devaient être présentées dans les locaux de l’école des Beaux-Arts à l’occasion des journées portes ouvertes (22 et 23 mars 2013).

Les étudiants qui ont participé à ce workshop étaient issus de l’Atelier de création sonore (une option de 3e année de licence de l’ENSA de Toulouse ) et d’étudiants de l’IsdaT tant dans les sections Beaux-Arts que Design, de toute année. Aussi, les étudiants qui ont produits les pièces exposés n’étaient pas forcément ceux qui devaient les contextualiser par le son. Les pièces exposées étaient très diverses. Ainsi certaines portaient sur l’espace public, l’espace pavillonnaire, l’espace domestique (mobilier, vaisselle…),  d’autres travaux exploraient les matières (le bois sous tout ses états, le toucher des textures…), etc.

Différentes questions se sont posées : que disent ces différents travaux d’étudiants en design ? Comment les comprendre ? Peuvent-ils en dire davantage ? Peut-on rendre explicite leurs intentions ? Ou bien au contraire les rendre implicites ?

artworks3 artworks2 artworks1

Ce workshop  Presque rien / presque tout  proposait finalement aux visiteurs une promenade sonore parmi les travaux de l’option Design, une observation de ces travaux tout en écoutant les sons qui leur ont été associés. Une carte permettait de se déplacer dans ces mondes sonores inventés par les étudiants du workshop.

Chaque bande sonore s’écoutait individuellement, par téléphone portable, accessible à partir d’un QRCode indiqué sur le plan et à côté de chaque pièce exposée.

Un paysage sonore, « poétique du banquet », a aussi été créé pour la cafétéria de l’option Design, diffusé en continu et se mêlant à l’ambiance sonore de ces journées « portes ouvertes » de l’IsdaT.

Toutes les bandes sonores peuvent encore être écoutée à cette adresse (une petite photo des pièces exposées accompagne les bandes sons), même si rien ne remplace l’expérience in situ !

soundcloudhttps//soundcloud.com/daniel-estevez-architectu

Télécharger la brochure de l’atelier


Avec :

Atelier de création sonore (ACS / ENSA de Toulouse) :

>enseignants : Catherine Aventin, Marie-Pierre Guibert-Thomat, Daniel Estevez, Philippe Lamy

> étudiants : Amandine Astor – Manon Beauclair- Benoît Defosse – Mathilde Dubreuil – Sébastien Eyma – Linkia Hödl-Larrègle – Johana Laforgue – Claire Peyrot

Institut supérieur des arts de Toulouse (IsdaT) :

> étudiants : Laurie Astrou – Charlie Aubry – Pauline Contant -Camille Darracq – Clémantine Guichard – Katia Lasfargues – Amélie Lavolée – Valéria Leon – Mathilda Marque-Bouaret – Anna Mollière – Morgane Roques – Camille Zenses.


Aventin Catherine

architecte dplg, docteur en sciences pour l'ingénieur maître-assistante à l'ENSA de Toulouse, chercheuse au Laboratoire de recherche en architecture (ENSA de Toulouse)

More Posts

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. Anthony dit :

    Merci Catherine pour ces belles nouvelles des expérimentations du côté de Toulouse
    Je me demande toujours à propos de ce type de dispositifs: proposiez-vous aux visiteurs des smartphones ou tabliez-vous sur le fait que chacun – ou beaucoup – aurait le sien (ainsi que ses écouteurs)?

  2. Catherine Aventin dit :

    On pariait sur le fait que les visiteurs seraient équipés de smartphone. Au final, ça n’a pas été si évident que ça (il faut télécharger l’appli, etc. > ça demande un minimum de temps et les gens avaient bcp à voir lors de ces journées portes ouvertes). Un IPod d’un des enseignants était à disposition avec un casque.
    C’est par manque de moyens que nous avons retenu ce dispositif, même si ce n’était pas forcément le plus satisfaisant.
    Seule l’installation de la cafétéria ne demandait aucun équipement aux visiteurs, sauf leurs oreilles !

  3. Nicolas Tixier dit :

    Le titre du workshop est superbe ! (l’expérience aussi apparemment)

  4. Merci Catherine,

    … »Seule l’installation de la cafétéria ne demandait aucun équipement aux visiteurs, sauf leurs oreilles ! »
    Ce sont souvent les meilleurs dispositifs…
    Je peux relayer sur Territoire sonore ?

    A bientôt (sur Toulouse)
    Gilles

  5. Catherine Aventin dit :

    Oui Gilles, bien sûr, n’hésite pas à relayer l’info.
    A bientôt à Toulouse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *