Boue d’argile

Boue d’argile

Boue d'argile

En séparant deux plaques collées par une boue d’argile, des doigts d’air apparaissent et forment une surprenante figure arborescente. Le pouvoir collant de la boue est lié à l’énergie dissipée par l’écoulement visqueux de l’argile pendant le décollement.



Citer ce billet
Françoise Acquier (2017, 17 février). Boue d’argile. Le Cresson veille et recherche…. Consulté le 21 avril 2024, à l’adresse https://lcv.hypotheses.org/11649/image_anger

Françoise Acquier

Chargée de ressources documentaires Equipe Cresson - UMR Ambiances Architectures Urbanités - Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble.

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search