Pédagogie des Ambiances

Le bilan d’activités de l’équipe Cresson a fait ressortir pour l’année 2016, trois initiatives de restitutions des travaux des étudiants au travers de sites web. La diversité de ces sites, la qualité des données de terrain mises en valeur témoignent de la vitalité de la pédagogie des ambiances. L’arpentage des terrains d’étude et la restitution des ambiances perçues au sein d’espaces urbains et périurbains sont au cœur de ces sites. Nous les présentons ici pour les faire connaitre. 

Voyage en terres ignorées. Le périurbain, c’est beau (en fait)1

Ce site est le petit dernier d’une longue lignée. Depuis plusieurs années Pascal Amphoux conserve les analyses de sites de ses étudiants de Master (ensa Nantes) en publiant un site web. Voir aussi « Utopies métropolitaines », qui est une unité d’enseignement de l’Ecole National Supérieure d’Architecture de Nantes. http://utopiesmetropolitaines.org/.

« Avec comme point de départ la ligne de bus de la métropole nantaise n°73, nous vous proposons de redécouvrir le potentiel oublié du péri-urbain, ses vaches côtoyant le périphérique, ses bourgs endormis à portée de vélo de l’hyper-centre et ses motifs délicats (échangeurs routiers, zones résidentielles, centres commerciaux…). Une terre faite de contrastes et de diversité. Le péri-urbain serait-il la plus grande richesse des générations futures ? »

 Un diaporama de photographies restitue les terrains analysés. Ensuite des propositions de projets s’articulent autour de 3 thèmes : Economie rééquilibrée, Citoyennetés augmentées, Le vent de la Culture. Par exemple pour le centre Bourg de Saint Herbain (Nantes, 44), les étudiants font la proposition d’une halle du débat et de la co-construction à partir d’un centre commercial U.
Voyage en terre ignorée

Amphoux, Pascal. [2016]. « Voyage en terres ignorées | Le périurbain, c’est beau (en fait). Master ENSA Nantes ». Disponible sur : < http://utopiesmetropolitaines.org/nantes-tangente/ > (consulté le 23 février 2017).

L’ambiance est dans l’air. Configurations sensibles et perception située2

« Ce site est l’espace numérique contributif d’un transect Nord-Sud de la métropole grenobloise réalisé par les étudiants en première année de licence à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble à l’automne 2016. Chaque étudiant sélectionne un carré de 50 x 50 mètres dans lequel il choisit un point précis d’où il rend compte du lieu et de ses pratiques par un récit de ses ambiances. La même contrainte de format est donnée à tous : un texte de 2000 signes maximum, 3 photos légendées et une séquence vidéographique légendée (45 secondes). »

La restitution, à partir d’un fond de carte (vue satellite) et d’un tracé épais représentant le transect (immense depuis la Bastille jusqu’à la frange verte d’Echirolles), est particulièrement réussi. Il est possible de visionner les vidéos par carré ou en continu sur l’ensemble du terrain couvert par les enquêtes. Les photos sont légendées, les vidéos sont mises en ligne sur Viméo et le texte restitue les ambiances sonores, lumineuses, olfactives ainsi que les pratiques habitantes.
Grenoble Transect

Tixier, Nicolas; Brayer, Laure; Bancilhon, Jérémie. 2016. « Grenoble, transect. Site internet collaboratif pour le cours « L’ambiance est dans l’air. Configurations sensibles et perception située » Licence 1 – ENSAG ». In : [en ligne]. Disponible sur : < http://transect-grenoble.jeb-project.net/ > (consulté le 2 février 2016).

(D)écrire la ville

« L’enseignement (D)écrire la ville s’adressait à des étudiants inscrits en première année à l’IEP et leur proposait de se familiariser avec les grandes notions et outils de l’approche architecturale et urbaine, de découvrir les principaux éléments de l’analyse de la ville, et d’explorer des modes de représentation, de description et de compréhension du territoire, en prenant comme terrain d’études le quartier Abbaye-Jouhaux-Châtelet. Le blog suivant retrace les différentes étapes de cet atelier et donne un aperçu des travaux réalisés par les étudiants. »
Cet enseignement propose d’analyser le quartier en 5 temps : Redessiner la ville, Retracer l’histoire, Percevoir l’espace public, Transformer l’espace urbain, Modéliser le quartier. Pour conclure les étudiants mettent en débat leur perception des lieux et formulent des propositions d’aménagement. Chaque étape peut être appréhendée grâce à des textes et des photos des étudiants en action : arpentage en aveugle du quartier, façonnage de maquette, découverte des documents d’archives.
 
Site Décrire la ville

Brayer, Laure; Philibert, Coline. 2016. « (D)écrire la ville. Grenoble : IEP Grenoble. Blog lié à l’atelier d’écritures proposé aux étudiants inscrits en Licence 1 à l’Institut d’Études Politiques de Grenoble au cours du premier semestre 2016-2017 ». In : [en ligne]. Disponible sur : < https://decrirelavilleblog.wordpress.com >

Le Cresson enseigne

Pour conclure ce billet sur les restitutions de pratiques pédagogiques, nous proposons de faire évoluer le Carnet hypothèses Le Cresson enseigne, jusqu’alors dédié à la formation intensive sur le son donnée lors de l’école d’hiver du Cresson. De nombreux billets reviennent sur l’édition 2017 en mettant en valeur toute la richesse des enseignements dispensés. Ce site va accueillir d’ici quelques mois les articles théoriques des étudiants en lien avec les enseignements reçus au sein du module de Master Urbanités et Ambiances de l’espaces public, dirigé par Théa Manola (Ensa Grenoble) et Anthony Pecqueux (CR CNRS). A l’occasion de cette ouverture, il a été repensé et redesigné par l’équipe Doc’- juL ! Il se veut, au delà de ces 2 temps forts, le lieu de valorisation des différents enseignements donnés par les membres du Cresson au sein des diverses institutions partenaires : ensag, ensan, bien évidemment, mais au delà, IUG, IEP, ESAAA… N’hésitez pas à proposer des billets !
Beandeau du blog Le Cresson Enseigne
 
Citer ce billet : “Pédagogie des Ambiances”, par Françoise Acquier. Publié sur Le Cresson veille et recherche… le 14 avril 2017. Lien : https://lcv.hypotheses.org/11710.
  1. Nous venons de recevoir le livre Contre Télérama d’E Chauvier qui dresse un tableau de la réalité quotidienne des zones périurbaines contemporaines. http://doc.cresson.grenoble.archi.fr/index.php?lvl=notice_display&id=7269 []
  2. D’autres travaux sur les transects sont disponibles à la doc du Cresson : http://doc.cresson.grenoble.archi.fr -> effectuer une recherche avec le mot clé Transect urbain []

Françoise Acquier

Chargée de ressources documentaires Equipe Cresson - UMR Ambiances Architectures Urbanités - Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble. Veille également sur Scoop-it : http://www.scoop.it/t/le-cresson-veille-et-recherche

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Anthony Pecqueux dit :

    merci beaucoup Françoise pour ce billet récapitulant à merveille les heureuses initiatives pédagogiques en cours
    Anthony

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *