Lancement officiel de la nouvelle page d’accueil de la collection HAL AAU Ambiances Architectures Urbanités !

bandeau_hal

Destinée au dépôt, à la conservation et à la libre diffusion des documents scientifiques des chercheurs membres du laboratoire, la collection HAL AAU vient de changer de page d’accueil grâce au travail d’équipe des deux documentalistes du laboratoire avec l’aide précieuse du réseau SAGA HAL UGA et plus précisément de Marion Etasse de la Mission « Outils, Support et Innovation » (Direction SIDOC, UGA).

La collection regroupe l’ensemble de la production des équipes Cresson (équipe grenobloise de l’UMR) et Crenau (équipe nantaise de l’UMR née en 2015 du rassemblement des anciennes équipes Cerma, Laua et Gersa). Des liens sont proposés vers les 3 sous-collections (Cresson, Cerma, Crenau) racontant ainsi les évolutions du périmètre institutionnel du laboratoire.

La collection contribue à « améliorer la visibilité internationale et la consultation des publications »  et à « offrir aux chercheurs la possibilité de gérer leur bibliographie en constituant des listes de publications et en créant leur page web personnelle ». Près de 691 documents disponibles en texte intégral y sont déjà recensés.

Après la refonte de la collection Cerma suite à la création de la collection Crenau en 2017, les documentalistes ont souhaité améliorer la page d’accueil de la collection laboratoire en s’appropriant notamment les nouveautés 2018 proposées par le CCSD.

Au sein du laboratoire, nous sommes sensibles aux outils de visualisation des données. Depuis janvier 2018, le CCSD propose un module « CartoHal », disponible sous forme de widget pour les collections1, permettant de cartographier les collaborations internationales au sein des publications à partir des affiliations déclarées. Cet outil trouvait donc naturellement sa place sur cette nouvelle page d’accueil. Depuis 2001, Suisse, Japon, Allemagne, suivi par la Grèce et l’Espagne s’affichent comme les principaux pays avec lesquels les chercheurs de l’UMR collaborent.

Module "CartoHal" sur le site de la collection AAU, Mai 2018

Module « CartoHal » sur le site de la collection AAU, Mai 2018

Autres nouveautés 2018, le compte Twitter du laboratoire @LaboratoireAAU est maintenant affiché sur la page d’accueil et un travail de mise en forme de l’en-tête et du bas de page a été réalisé. La présentation des arguments de recherche est enrichie par un nuage de mots-clés issus des dépôts effectués.

Les dépôts effectués dans la collection sont également intégrés au site institutionnel du laboratoire. La page « publications » montre directement  la diversité des publications qui y sont déposées.

Page publications du site AAU

Page publications du site AAU

Cet affichage propose des clés de tri par auteur, année et type de publication. Chaque membre de l’équipe peut également choisir de faire afficher ses publications déposées sur la page personnelle qui lui est réservée sur le site.

Option d'affichage des publications sur une page chercheur

Option d’affichage des publications sur une page chercheur

Autant de possibilités d’affichage qui donnent du sens à l’acte de dépôt, au service de l’identité numérique d’un laboratoire et de ses membres.

Ces changements formels accompagnent la politique des équipes en faveur de l’Open Access. Le Cresson a ouvert une collection dès 2005 au sein du portail Hal SHS et a clairement précisé en 2014 son engagement en faveur de l’archivage des publications dans HAL. Les chercheurs et enseignants du Crenau déposent aujourd’hui régulièrement leurs publications. L’impact de l’article 30 de la loi pour une République numérique2 en 2016 a permis de lever les barrières juridiques qui pouvaient se poser pour le dépôt des articles de revue notamment. On peut dire que la dynamique de dépôt est désormais bien ancrée dans les pratiques au sein du laboratoire. Au Cresson les publications récemment déposées dans la collection Hal sont relayées sur le compte Twitter de la Doc’ @facquier.

Nous rappelons que les documents déposés dans HAL AAU en texte intégral sont consultables gratuitement pour tous. Ces documents sont repérables depuis Google et Google Scholar ainsi que depuis des moteurs de recherche scientifiques tels que Isidore, OAISTER et BASE, etc …

Les documentalistes AAU vous remercient pour votre implication dans le déploiement de HAL AAU, et restent à votre disposition pour poursuivre cette collaboration en faveur de l’Open Access !

Pour citer ce billet : Françoise Acquier et Laurence Bizien, «Lancement officiel de la nouvelle page d’accueil de la collection HAL AAU Ambiances Architectures Urbanités !», Le Cresson veille et recherche (Hypothèses.org), Le 1er juin 2018. [En ligne] http://lcv.hypotheses.org/12402
  1. En janvier 2018, deux membres du laboratoire OTELo (Observatoire Terre Environnement de Lorraine) se sont intéressés à la représentation cartographique des affiliations présentes dans les dépôts de HAL et ont développé un module baptisé CartoHAL, pour afficher les collaborations sur le site de la collection du laboratoire et ont donc contacté l’équipe du CCSD pour l’adapter à l’environnement de HAL. Lien : https://www.ccsd.cnrs.fr/2018/01/visualiser-les-collaborations-avec-cartohal/ []
  2. Vos dépôts dans HAL : ce qui change avec la loi pour une République Numérique par Agnès Magron | Oct 19, 2016. Lien : https://www.ccsd.cnrs.fr/2016/10/vos-depots-dans-hal-ce-qui-change-avec-la-loi-pour-une-republique-numerique/ []

Laurence Bizien

Documentaliste au Centre de Recherche Nantais Architectures Urbanités (CRENAU) ,équipe nantaise du laboratoire AAU (UMR Ambiances, Architectures, Urbanités)

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Anthony Pecqueux dit :

    Merci beaucoup à toutes les deux pour cette chouette présentation, et surtout pour votre travail tout au long de l’année pour favoriser le dépôt! Et une pensée pour Audrey qui a beaucoup contribué…!
    Et ça paye: j’ai vu que nous étions à plus de 50% de dépôts en texte intégral (versus notices seules)…
    J’ai tendance à penser que c’est un bon pourcentage, non? Nous n’avons pas toujours eu « autant », je présume?
    Évidemment, il ne faut pas s’en contenter: la lucha continua, un jour à 100%!! (enfin, à 90%, je m’en contente, promis!)
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.