Déjeuner du Cresson, 9 juillet 2018 : De l’animation urbaine à la pollution sonore par Claire Pelgrims

Vademecum du bruit routier urbain.

Source : Bruxelles Environnement. 2005. Vademecum du bruit routier urbain. Les aménagements locaux de voirie et leur influence sur le bruit routier. Partie II : Influence sonore des décrochements verticaux, couverture.

 

Le 9 juillet 2018, nous avons eu le plaisir d’écouter Claire Pelgrims, doctorante, aspirante FNRS, laboratoire LoUIsE CLARA, La Cambre Horta) pour une intervention consacrée à l’étude de « De l’animation urbaine à la pollution sonore : évolution de la perception sonore de l’automobilité et dispositifs pour un « calme » décéléré ».

 

 

 

 

 


Résumé de son intervention :

Dans le cadre de cette communication, je propose de revenir sur les premiers résultats de la recherche menée lors de mon séjour de recherche au CRESSON, dans le cadre de ma thèse sur la tension entre imaginaires de la vitesse et de la lenteur dans l’évolution des infrastructures de mobilité à Bruxelles.

J’aborderai la manière dont l’imaginaire de la lenteur qui s’incarne dans la matérialité de la ville depuis les années 1990 à travers des dispositifs de ralentissement de la vitesse automobile et d’accélération des mobilités lentes s’appuie et s’agence avec une conception idéale, « apaisée » de l’ambiance urbaine, pour mettre en place des dispositifs d’assourdissement de l’automobilité et d’enrichissement de l’ambiance. Ces dispositifs résultent d’un abaissement de la tolérance auditive qui s’accompagne d’une prise en compte du continuum sonore auquel participe l’automobilité. Derrière le paysage sonore « apaisé » visé, que j’essaie d’esquisser, se dévoilent un « paysage des activités » valorisées et donc des manières d’être sensori-motrices encouragés le long de ces infrastructures de mobilité, mais aussi les comportements jugés « fautifs ». Il dévoile aussi les événements sonores qui peuvent attirer l’attention et interagir sur ces manières d’être et ceux qui doivent être assourdis (et/ou invisibilisés).

Bibliographie des documents exposés :

Les bruits de la villeCommunications, n°90, 2012. Dirigé par Pecqueux, Anthony. 226 p. http://www.cairn.info/revue-communications.htm

Chalas, Yves. L’imaginaire sonore politique : analyse des représentations de l’environnement sonore dans la gestion urbaine de lutte contre le bruit. Grenoble : CRESSON, 1998. 122 p. (Rapport de Recherche; 44).

Gutton, Jean-Pierre. Bruits et sons dans notre histoire : essai sur le reconstitution du paysage sonore. Paris : PUF, 2000. 184 p. (Le noeud gordien).

Sansot, Pierre. Poétique de la ville. Paris : Méridiens-Klincksieck, 1994. 422 p.

Sansot, Pierre. Du bon usage de la lenteur. Payot et Rivages, 2000. 203 p.

Les notes prises lors de ce temps collectif d’échange par Françoise Acquier.
Compilation des tweets Claire Pelgrims

 

 

 


Françoise Acquier

Chargée de ressources documentaires Equipe Cresson - UMR Ambiances Architectures Urbanités - Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble. Veille également sur Scoop-it : http://www.scoop.it/t/le-cresson-veille-et-recherche

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.