Ouvrage : La photographie et le sensible. Steven Bernas. Champs visuels . L'Harmattan. ISBN : 978-2-296-09269-3 • mai 2009 • 264 pages

Je ne suis pas sûre de sa pertinence.  je n’arrive pas à trouver son sommaire.

La photographie joue le rôle de miroir de la société et révèle une expérience de la subjectivité. Selon Walter Benjamin, la photographie est une expérimentation du sensible. En enfermant l’image dans le discours, notre culture a enfermé le sensible, le perçu et le senti dans un refus de la perception immédiate. Sentir est un acte tangible qui révèle notre pouvoir d’exister. Constatant l’actuelle instrumentalisation du sensible, cet ouvrage interroge le déploiement agressif du pornographique.



Citer ce billet
Françoise Acquier (2009, 12 juin). Ouvrage : La photographie et le sensible. Steven Bernas. Champs visuels . L'Harmattan. ISBN : 978-2-296-09269-3 • mai 2009 • 264 pages. Le Cresson veille et recherche…. Consulté le 23 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qrh8

Françoise Acquier

Chargée de ressources documentaires Equipe Cresson - UMR Ambiances Architectures Urbanités - Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble.

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search