Culture and Sustainable Cities symposium international arts & sciences

16 – 18 novembre 2018

à l’occasion des DME Dias de Musica electroacustica Espace Lisboa Incomum – Lisbonne – Portugal


Le symposium international Culture and sustainable cities s’est tenu les 16, 17, 18 novembre 2018 à l’espace Lisboa Incomum, Rua General Leman 20, 1600-102 Lisboa Portugal et à l’occasion des DME Dias de Musica Electro acustica, un festival de musique électro-acoustique, qui existe depuis 2003.1 .

Affiche du festival DME "Culture and sustainable cities" du 16,17 et 18 novembre 2018

Cette double manifestation − qui a été initiée par Jaime Reis, compositeur, professeur à l’École Supérieure de Musique de Lisbonne et à l’École Supérieure d’Arts Appliqués de Castelo Branco, directeur artistique de Festival DME et de l’espace Lisboa Incomum − a reçu le soutien de la DGArtes – gouvernement portugais; l’Instituto de Etnomusicologia – Centro de Estudos em Música e Dança, FCSH-UNL; Municipalité de Seia et du Collegium Musicum – Conservatório de Música de Seia. Elle a rassemblé en un même lieu et temps des artistes, des représentants d’institutions culturelles, des représentants politiques, des représentants de centres de recherche nationaux et internationaux pour questionner leur implication dans le développement durable.

Le programme2 comportait quatre volets: 1. Music, soundscape and ecology ; 2. Industries, policymaking and sustainability ; 3. Sustainability as a way of life ; 4. Environmental activism in art.

Il a permis

…de dégager des activités touchant tout à la fois à la question :  

–> de l’enquête et de l’analyse (enquêtes et analyses inventives ; méthodologies génératives ; inter- et transdisciplinarités ; mise en commun des données : traitement et gestion des (smart)-datas ; écritures/restitutions originales).

Notons ici les conférences de :

  • Pedro CARREIRA (Planetiers) [Sustainability at one click distance] ; 
  • Joel PRETO PAULO (ISEL-IPL) [Policies and culture at the heart of sustainable urban development];
  • Mohammed BOUBEZARI, ancien chercheur du CRESSON/ENSA Grenoble [The sounds of inhabitants] ;
  • Iñigo SANCHEZ FUARROS (INET-md – Universidade Nova de Lisboa) [Sound, Tourism and the Sustainability or Urban Ambiences : A Research Agenda] ;
  • Anna Maria ORRU, architecte suédois (studio FoAM Nordica) et Morten SONDERGAARD, poète et artiste sonore [Bee Diaspora – a swarm in five movements]
Photographie de Pedro Carreira pour son intervention "Sustainability at one click distance"
Sustainability at one click distance / Pedro CARREIRA (Planetiers) 

–> de la communication, de la médiation, du langage et de l’éducation (prévention ; sensibilisation : sauvegarde du patrimoine sensible et émotionnel notamment).

Notons ici les conférences de :

  • Mário Jorge BRANQUINHO (Câmara Municipal de Seia — CineEco) [CineEco, Portugal’s Environmental Film Festival] ;
  • Éléonore BAK CRESSON/ENSA Grenoble [Ambiances venues for sustainable higher education] ;
  • Ma Rosalie ABETO ZERRUDO (University of San Agustin, Iloilo City, Philippines) [A Dynamic Living Soundscape: A City of smells, melodies and languages ];
  • Carlos ALBERTO AUGUSTO [Music, responsible design and the future] ; Ricardo FERREIRA (MUBI) [The bicycle factor] ;
  • Cátia CURICA (Organii) et  Inari VIRKKALA [sustainability as a way of life] ;
  • Tom VAN DEN STEEN [Let’s forget about sustainable culture and connect instead].
Photographie de Rosalie Abeto  Zerrudo de l'Université San Agustin, Iloilo City, Philippines lors de sa présentation "A Dynamic Living Soundscape : A City of smells, melodies and languages"
A Dynamic Living Soundscape : A City of smells, melodies and languages / Ma Rosalie ABETO ZERRUDO (University of San Agustin, Iloilo City, Philippines) 

Notons encore les installations vidéo d’Éléonore BAK CRESSON/ENSA Grenoble [Soundclouds of Clans ; Sound clouds of St jean-de-Luz, an acoustic encodage]

Photographie d'Éléonore Bak du Cresson/ENSA Grenoble pour sa présentation de "Ambiances venues for sustainable higher education"
 Ambiances venues for sustainable higher education / Éléonore BAK (CRESSON/ENSA Grenoble)

–> de la créativité ambiante et instrumentale (design critique, design d’expérience, invention de nouveaux instruments d’analyse, de conception et de création, recyclage instrumental, systèmes et interactivités,  gestion et utilisation des données sensibles à l’intérieur des dispositifs techniques et technologiques). Ces champs d’activités intéressaient une grande partie des artistes présents. Ils semblaient également occuper un bon quart des conférenciers.
Notons ici la présentation d’outils remarquables de prototypage (captation/ restitution d’ambiances) de Joel PRETO PAULO (ISEL-IPL).

Photographie de Joel Preto paulo de ISEL -IPL lors de sa présentation de "Policies and culture at the heart of sustainable urban development"
Policies and culture at the heart of sustainable urban development / Joel PRETO PAULO (ISEL-IPL)

Les  travaux scientifiques et artistiques portaient d’ailleurs assez fréquemment sur les ambiances comme réservoir de gestes. Les musiciens s’en servaient à l’intérieur de leurs compositions électro-acoustiques. Ils ont ici eu recours à des outils technologiques spécifiques pour la captation, la restitution des ambiances, puis la transformation du matériau sonore et la spatialisation. Comme ces outils sont souvent crées/développés en laboratoire, c’est-à-dire dans un but autre que purement musical, ces derniers rejoignent parfois le monde des chercheurs /ingénieurs pour créer/co-inventer des outils plus conformes à leurs usages. Comme ils y interviennent non seulement en tant que co-auteurs de leurs futurs outils propres, mais surtout en  tant que « spécialistes » du monde sensible, ils aident souvent à faire évoluer les approches.

Notons ici la conférence de :

  • Tomás HENRIQUES [10-years of Electronic Instrument Making – A creative journey using technology for musical expression].
Photographie de Tomas Henriques lors de sa présentation de "10-years of Electronic Instrument Making - A creative journey using technology for musical expression"
10-years of Electronic Instrument Making – A creative journey using technology for musical expression / Tomás HENRIQUES

…de nous conforter à une série de travaux collaboratifs arts & sciences :

(compositeurs/ingénieurs, architectes/compositeurs, plasticiens/particuliers et/ou plasticiens/laboratoires de communication et de médiation).

Notons que la plupart des plasticiens sont impliqués dans l’illustration, la mise en visibilité (par exemple par sketchs vidéo) des risques et/ou par performances sensibilisantes.
Notons ici encore une fois le travail de Mário Jorge BRANQUINHO ; de Anna Maria ORRU et de Morten SONDERGAARD ; de Tomás HENRIQUES et de Ma Rosalie ABETO ZERRUDO


…de nous confronter à une série d’œuvres musicales et donc à diverses préoccupations, visions et méthodes d’approches :

Notons surtout l’ensemble des concerts, des compositeurs présents et/ou présentés, leurs manières d’agir en faveur du développement durable, leurs manières d’assimiler par exemple la pollution (sonore), leurs manières de gérer les changements climatiques, en prêtant par exemple une attention forte au hasard, puis aux tempéraments et humeurs au sein d’une improvisation musicale de groupe.


…d’éprouver des ambiances électroacoustiques :

(ambiances technologiquement augmentées) tout en les soumettant à l’exercice sensible et « durable ».

Photographie du Workshop d'Éléonore Bak "To plunge into without control / Micro-perception as a value-belief-norm model"
To plunge into without control / Micro-perception as a value-belief-norm model / Workshop d’Éléonore BAK (CRESSON/ENSA Grenoble, France)

Et enfin de de vivre des moments d’échange et de réflexion sur l’ensemble de ces activités.

Citer ce billet : “Culture and Sustainable Cities symposium international arts & sciences”, par eleonorebak. Publié sur Le Cresson veille et recherche… le 18 décembre 2018. Lien : https://lcv.hypotheses.org/14463.

Crédits photos : toutes les photos appartiennent à Lisboa Inconum 2018

  1. Festival DME — qui organise de nombreux concerts, performances, évènements et symposiums à Lisbonne, Porto, Seia (Portugal) Madrid (Espagne), São Paulo, Rio de Janeiro, Belo Horizonte (Brésil)et dans divers autres pays, dont la Coré, la Chine, le Japon et les Philippines— a invité le CRESSON pour la seconde fois (juL McOISAND et Eléonore BAK in Soundscape we live in, Symposium International à l’occasion des DME Lisbonne du 25-29 octobre 2017 []
  2. Conférences, workshop, concerts en alternance voir le site internet / programme complet & biographies des différents intervenants : http://www.festival-dme.org/2018/08/culture-and-sustainable-cities.html) []

eleonorebak

Artiste - docteur en architecture Chercheuse associée CRESSON / École nationale supérieure d’architecture de Grenoble F & UMR AAU -CNRS 1563 - ÉNSAs Grenoble & Nantes F Professeur École supérieure d’Art de Lorraine - site de Metz F

More Posts - Website


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.