Ouvrage : Petit traité des villes à l'usage de ceux qui les habitent, Sibylle Vincendon, Ed Hachette Littératures, 2008

source
Vous croyez que vous ne comprenez rien à l’urbanisme, que c’est un domaine réservé aux politiques, aux architectes et aux marchands de béton ? Pourtant vous circulez dans la ville, vous utilisez ses équipements : la gare, l’hôpital, le lycée ; vous admirez la beauté de certains quartiers, vous déplorez la laideur de certaines constructions. C’est en ville que vous travaillez, que vous aimez, que vous évoluez. Sans même y réfléchir, c’est là où vous avez vos racines, c’est là que vous construisez votre vie. C’est même là où vous votez. Il est temps de vous réapproprier votre ville. Pour ne pas la laisser aux seules mains des technocrates et des promoteurs. Il vous manquait juste un Petit traité des villes à l’usage de ceux qui les habitent. Un livre sensible, accessible, indispensable.

Françoise Acquier

Chargée de ressources documentaires Equipe Cresson - UMR Ambiances Architectures Urbanités - Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble.

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Françoise Acquier (23 mai 2008). Ouvrage : Petit traité des villes à l'usage de ceux qui les habitent, Sibylle Vincendon, Ed Hachette Littératures, 2008. Le Cresson veille et recherche…. Consulté le 14 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/qr62


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search