Ouvrage : La perception. Essai sur le sensible. Renaud Barbaras. Vrin, « Moments Philosophiques ». 120 p., 11 × 18 cm. ISBN : 978-2-7116-2163-7

Suggestion de lecture de Nicolas Tixier pour l’été…je suis un peu en retard dans les mails !!! Mais cette saison est toujours d’actualité pour les cressonniens-brésiliens !!!

barbaras

Alors que le problème de la perception n’est autre que celui de notre rapport même à l’être, la tradition philosophique l’a largement négligé. La chose perçue est le plus souvent confondue avec une collection de qualités sensibles ou rabattue sur l’objet intelligible : la perception est méconnue au profit de la sensation ou de l’intellection. Il revient à la phénoménologie husserlienne d’avoir mis en évidence, avec la théorie de la donation par esquisses, l’originalité de la présence perceptive : le propre du perçu est de s’absenter de ce qui le présente, d’excéder toujours ce dans quoi il se donne. La question que Husserl permet alors de poser, sans parvenir à la résoudre complètement, est celle de la nature véritable du percevant et du sens d’être du perçu.
Cet ouvrage tente d’esquisser une réponse en rapportant la perception à l’activité d’un sujet vivant et en opposant par conséquent à la plénitude de l’objet, sorti du néant par un regard purement théorique, un monde dont la profondeur répond à l’insatisfaction qui caractérise la vie. Résumé éditeur.
Renaud Barbaras est professeur de philosophie contemporaine à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Françoise Acquier

Chargée de ressources documentaires Equipe Cresson - UMR Ambiances Architectures Urbanités - Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble.

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search