L’écoute par conduction osseuse : Losonnante, Knud Viktor et la Winterschool du Cresson (B-AIR)

Résumé

Après avoir complété un programme de maturation auprès de la Satt Linksium entre 2019 et 2020, le projet Losonnante – installation d’écoute par conduction osseuse – a bénéficié du soutien du projet européen B-Air afin d’être présenté au Danemark au printemps et à l’été 2021. Il a pris place au sein de l’exposition « Soundpainter Knud Viktor » au muséum ARoS, dans la ville d’Aarhus. Ces travaux sur le sonore ont trouvé une résonance particulière avec la Winterschool du Cresson, organisée en 2021 et 2022 sur le thème « écoute et vulnérabilité » et dont la dernière édition a plus spécifiquement porté sur l’écoute par conduction osseuse. Cette présentation retrace les différentes actions menées jusque-là avec Losonnante.

English abstract

After completing a maturation programme with Satt Linksium between 2019 and 2020, the Losonnante project – a bone conduction listening installation – has been supported by the European B-Air project to be presented in Denmark in spring and summer 2021. It was part of the exhibition “Soundpainter Knud Viktor” at the ARoS Museum in Aarhus. The device has been improved to fix some technical issues with the tactile sensors and the actuator and the exhibition offered a long time period in a public space recognised as being one of the largest art museums in Northern Europe. Finally, this work on sound has found a particular resonance with the Cresson Winterschool, organised in 2021 and 2022 on the theme “listening and vulnerability”, the last edition of which focused more specifically on listening through bone conduction. This presentation recalls the different actions carried out so far with Losonnante.

« Lydmaler Knud Viktor1 : à l’écoute du peintre sonore danois avec Losonnante

En avril 2021 le dispositif Losonnante, emmené par ses deux co-créateurs Sébastien De Pertat et Thomas Bonnenfant, a pris place au sein de l’exposition « Soundpainter Knud Viktor » au centre d’art contemporain ARoS, dans la ville danoise d’Aarhus. Nous avons été invités par les associations AUT et Allô la Terre2, après avoir contacté les ayants droits pour une autorisation de diffusion des œuvres de Knud Viktor avec Losonnante. Devant l’intérêt suscité par l’expérience d’écoute par conduction osseuse des compositions de l’artiste danois, le dispositif a donc trouvé sa place aux côtés de deux autres installations sonores dédiées au « peintre sonore » Knud Viktor. L’exposition ayant dans un premier temps été programmée au printemps 2020, nous avons finalement pu nous y rendre l’année suivante, grâce au soutien du projet européen B-Air.

Cette mission s’est déroulée en plusieurs temps : 1/ une préparation du dispositif en amont, à l’école d’architecture de Grenoble, afin de le rendre opérationnel et autonome pour une exposition dans un lieu public ; 2/ l’envoi du dispositif par transporteur puis le déplacement de l’équipe au Danemark en avril 2021 ; 3/ un second voyage de l’équipe au mois de juillet pour le démontage de l’exposition et le renvoi du dispositif vers la France.

Le dispositif installé au Danemark avait été exposé une seule fois depuis sa construction. Sorti des ateliers en janvier 2020 et présenté dans la foulée au salon des musées SITEM à Paris où il a remporté un prix de l’innovation, le projet a comme bien d’autres subi un coup d’arrêt au printemps, coïncidant quasiment avec la fin du programme de maturation en cours auprès de la Satt Linksium. Le report de l’exposition à Aarhus demandait donc de reprendre deux éléments techniques sur le dispositif afin de s’assurer de son fonctionnement et de sa sécurité : les capteurs tactiles pour le lecteur multi-pistes ont été changés ainsi que la connectique pour actionner le vérin. Ce dernier permettait à la fois d’ajuster la hauteur du dispositif en fonctionnement et de soulever le socle métallique assurant la stabilité de l’ensemble, pour le rangement dans la caisse de transport. Avec un piétement non plus central mais déporté sur le côté, l’ajustement en hauteur permettait une meilleure accessibilité pour les enfants et les personnes en fauteuil roulant.

L’actionnement du vérin permet de soulever le socle métallique de la Losonnante. Salon des musées, Paris, 2020, Thomas Bonnenfant.
L’ajustement en hauteur et le pied déporté permettent une meilleure accessibilité aux enfants et aux personnes à mobilité réduite. Musée ARoS, Danemark, 2021, Sébastien De Pertat

En avril 2021, l’équipe s’est donc rendue au Danemark pour procéder à l’installation du dispositif Losonnante aux côtés de deux autres œuvres : « The Owl Nest », un nid de Petit Duc à très grande échelle diffusant une séquence de Knud Viktor à propos de ce petit hiboux ; « The Bamboos », une installation sonore de Knud Viktor lui-même qui avait été présentée à l’exposition « Le Jardin Planétaire » de Gilles Clément à La Villette (Paris, 1999).

Ce moment d’exposition a permis d’éprouver le dispositif en situation réelle, sur une temporalité plus longue (plusieurs semaines d’affilée) et dans un lieu d’exposition public reconnu comme étant l’un des plus grands musées d’art d’Europe du Nord. Des temps d’animation auprès du jeune public étaient par ailleurs organisés pour sensibiliser aux sonorités de notre environnement et pour faire découvrir différentes façons de se mettre à l’écoute – une écoute solidienne avec Losonnante, une écoute « minutieuse » avec les bambous, une écoute immersive avec le nid du Petit Duc.

The Bamboos, une écoute « minutieuse » des petits sons enregistrés par Knud Viktor. Musée ARoS, Danemark, 2021, Sébastien De Pertat
The Owl Nest, dans le nid du hiboux Petit Duc. Musée ARoS, Danemark, 2021, Sébastien De Pertat
Losonnante, l’écoute par conduction osseuse. Musée ARoS, Danemark, 2021, Sébastien De Pertat

Écoute, vulnérabilité et espaces sonores en attente

Le travail réalisé avec Losonnante et l’exposition à Aarhus ont trouvé un écho particulier dans les deux dernières éditions de la Winterschool du Cresson. Les travaux de Knud Viktor ouvrent déjà très largement sur des questions liées à la vulnérabilité, celle des milieux et de leur écoute qui est, en particulier chez l’artiste danois, une attention portée au microscopique, au quasiment imperceptible mais qui pourtant témoigne des transformations de nos milieux. Avec Losonnante nous avons voulu proposer un dispositif qui puisse être une forme de sensibilisation à cette écoute des milieux. Mais il s’agissait aussi de travailler sur les « espaces sonores en attente », à la fois pour ce que ces sonorités ouvrent en termes de possibilités d’affecter notre écoute et en termes de temps d’attente propices à l’écoute et à la découverte d’autres mondes sonores.

Après le retour du dispositif Losonnante à Grenoble, la question s’est posée d’une exposition permanente du dispositif, permettant de valoriser l’ensemble du travail réalisé. Une installation dans les locaux du laboratoire Cresson, à l’école d’architecture de Grenoble, a donc été faite pour le démarrage de l’édition 2022 de la Winterschool. L’exposition au Danemark avait en effet permis de constituer une base de connaissances, d’expériences et de pédagogie de l’écoute autour des dispositifs d’écoute par conduction osseuse. Grâce à la collaboration avec les équipes danoises et le fils de Knud Viktor, nous avons pu expérimenter des écoutes de nouvelles œuvres et obtenir l’autorisation de les diffuser. La Winterschool 2022 a ainsi offert un prolongement à ces travaux sur les dispositifs d’écoute solidienne et la sensibilisation à d’autres formes d’écoute des milieux.



Citer ce billet
Sébastien De Pertat (2022, 18 mars). L’écoute par conduction osseuse : Losonnante, Knud Viktor et la Winterschool du Cresson (B-AIR). Le Cresson veille et recherche…. Consulté le 13 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qsmb

  1. « Le peintre sonore Knud Viktor », titre danois de l’exposition au muséum ARoS. » []
  2. AUT, pour « Aarhus Unge Tonekunstnere », est une association de jeunes artistes sonores de la ville d’Aarhus. « Allô la Terre » est une association qui œuvre pour la diffusion et la valorisation des œuvres de Knud Viktor. []

Sébastien De Pertat

Doctorant au laboratoire AAU-Cresson UMR 1563 Ambiances, Architectures, Urbanités

More Posts

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search