Conférence : De la médiation des sens par l’habitant, Marc Breviglieri. Séminaire Grenoble : IGA, 30 mars 2010

Source Crévilles

La parole du citoyen est alors aussi celle de l’habitant qui peut envisager que l’espace urbain soit composé d’une texture temporelle qui fait du sens au plan sensible et atmosphérique comme au plan sémiologique et symbolique. Ce double avènement, qui rappelle au passage l’inscription de la ville dans une corporéité spatialisante capable de générer une densité expérientielle particulière, demande tout spécialement une sensibilité ou une sensibilisation de ses habitants au domaine public, et à l’engagement que la vie publique réclame. Marc Breviglieri est chercheur au GSPM-EHESS et professeur à l’EHTS-Genève.



Citer ce billet
Françoise Acquier (2010, 19 mars). Conférence : De la médiation des sens par l’habitant, Marc Breviglieri. Séminaire Grenoble : IGA, 30 mars 2010. Le Cresson veille et recherche…. Consulté le 21 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qrow

Françoise Acquier

Chargée de ressources documentaires Equipe Cresson - UMR Ambiances Architectures Urbanités - Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble.

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search