Journée d’études "Jeunes chercheurs" : Cohabiter, 3 et 4 avril 2008, Lyon

Ségrégation, mixité ou cohésion sociale sont devenues des thématiques récurrentes du débat politique mais restent délicates à manier pour les sciences sociales. La notion de cohabitation se présente comme une entrée plus distanciée et permet d’aborder plus largement la question des rapports sociaux dans l’espace. La cohabitation suppose la coprésence dans l’espace urbain de populations hétérogènes mais ne s’y réduit pas. Elle implique que les acteurs publics ou privés donnent un sens à cette coprésence. Elle entraîne également des effets de composition ayant l’espace comme enjeu. Ces processus se déroulent à différentes échelles (logement, immeuble, quartier, agglomération) et impliquent des acteurs multiples (habitants, acteurs politiques et associatifs, professionnels de l’urbain et du logement, etc.). Autant d’objets et autant d’approches qui seront au coeur des échanges entre jeunes chercheurs et chercheurs confirmés pendant ces deux journées sur la cohabitation.

Lien



Citer ce billet
Françoise Acquier (2008, 21 mars). Journée d’études "Jeunes chercheurs" : Cohabiter, 3 et 4 avril 2008, Lyon. Le Cresson veille et recherche…. Consulté le 23 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qr2x

Françoise Acquier

Chargée de ressources documentaires Equipe Cresson - UMR Ambiances Architectures Urbanités - Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble.

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search