Livre : La passion de l’ordinaire

La passion de l’ordinaire – Miettes sociologiques. Michel Maffesoli. 17/02/2011. Editeur : CNRS. Collection : cnrs sociologie. 222 pages. 23 euros

Voici rassemblés, en un volume que l’on lira comme une chronique jubilatoire du quotidien, quelques textes essentiels publiés depuis dix ans par le théoricien de la post-modernité. Une échappée belle dans l’univers des concepts maffesoliens, et une invitation à céder à l’hédonisme irrépressible qui fait le fond d’une pensée en mouvement, irradiant bien au-delà des frontières de l’Hexagone. Car, impossible d’ignorer l’auteur du Temps des tribus et de Matrimonium, figure incontournable du débat d’idées contemporain. Rituels et croyances collectives, transmutation des valeurs, logiques de domination, nomadisme urbain, émiettement du corps social, pratiques musicales, sexuelles, consommatoires, effondrement des idéologies : Michel Maffesoli nous montre qu’au creux des apparences, le lien social est désormais tissé dans les fibres de l’émotionnel et que, sous nos yeux, s’ébauche le modèle d’une nouvelle manière d’être.

  • METEOROLOGIE NATIONALE
  • SOCIETE DE CONSUMATION
  • LA VIOLENCE FONDATRICE
  • DE L’INDIVIDUALISME ET AUTRES LIEUX COMMUNS
  • LE VIDE ET L’IMPUISSANCE A PENSER LE MONDE
  • LA FEMINISATION DU INONDE
  • TECHNIQUE ET MYSTIQUE SOCIALE
  • LA PROPENSION DES CHOSES
  • LA CREATION AU QUOTIDIEN
  • L’EMOTIONNEL


Citer ce billet
Françoise Acquier (2011, 25 février). Livre : La passion de l’ordinaire. Le Cresson veille et recherche…. Consulté le 21 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qrvl

Françoise Acquier

Chargée de ressources documentaires Equipe Cresson - UMR Ambiances Architectures Urbanités - Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble.

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search