Ouvrage : Anthropologie de l'espace – Habiter, fonder, distribuer, transformer. Marion Segaud. 13/11/2008. Editeur : Armand Colin. ISBN : 978-2-200-35540-1. 21 euros

imageDans nos sociétés de la mobilité et de la mondialisation, comment rendre compte de la dimension culturelle des territoires et de la complexité des espaces ? Les déterminants anthropologiques sont souvent oubliés, mais ils n’ont pas disparu : nos espaces quotidiens restent empreints de règles, obéissent à des conventions et répondent à des valeurs, le plus souvent implicites.
D’où l’intérêt de cette synthèse et réflexion sur les formes et les usages de l’espace. Si toutes les sociétés ont en commun de fonder, habiter, classer, distribuer, transformer et reformuler, elles le font toutefois de diverses manières. Selon quelles logiques et avec quels enjeux ? Les étudiants, chercheurs et professionnels trouveront ici une ressource privilégiée pour appréhender de façon globale tous les défis de la spatialité.

Françoise Acquier

Chargée de ressources documentaires Equipe Cresson - UMR Ambiances Architectures Urbanités - Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble.

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Françoise Acquier (21 novembre 2008). Ouvrage : Anthropologie de l'espace – Habiter, fonder, distribuer, transformer. Marion Segaud. 13/11/2008. Editeur : Armand Colin. ISBN : 978-2-200-35540-1. 21 euros. Le Cresson veille et recherche…. Consulté le 14 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/qr9h


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search