Revue : Ce qui fait danse : de la plasticité à la performance

Pour Aurore ?
Ensuivant le fil du site Espaces Temps.net, qui a repris une activité soutenue, je suis tombée sur cette référence. Vous pouvez lire une note de lecture étoffée et critique à cette adresse : http://www.espacestemps.net/document9289.html
Adnen Jdey (dir.), « Ce qui fait danse : de la plasticité à la performance », La Part de l’œil, n°24, Bruxelles, 2009. Site de la revue
Adnen Jdey : Liminaire
Véronique Fabbri : D’une poétique de la danse l’autre
Frédéric Pouillaude : Œuvre, expérience, pratique. Le chorégraphique à la limite
Edwige Phitoussi : La danse, “acte pur des métamorphoses” ?
Barbara Formis : Esthétique de l’unisson : solitude et collectivité
Paule Gioffredi : Prendre du champ pour s’y inscrire. L’improvisation publique chez Boris Charmatz
Michelle Debat : De la danse à la proposition chorégraphique ou l’apparition d’un nouveau langage scénique
Geisha Fontaine : Objets de danse, objets en tous genres
Céline Roux : Pratiques performatives / Corps critiques # 2
Georges Didi-Huberman : La terre se meut sous les pas du danseur
Chakè Matossian : Danger Danse : Léger tourbillon
Rémi Labrusse : Matisse / danse
Luc Richir : La danse de la chair
Michel Guérin : D’un danser de l’art
Daniel Sibony : Trans-en-danse ou la danse comme excès

Varia
Catherine Malabou : Hospitalité et plasticité
Dirk Dehouck : Fêlure et catastrophes. De la transmission – de l’art


Françoise Acquier

Chargée de ressources documentaires Equipe Cresson - UMR Ambiances Architectures Urbanités - Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble. Veille également sur Scoop-it : http://www.scoop.it/t/le-cresson-veille-et-recherche

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. regnault dit :

    la fiche de lecture dans espace temps (en lien) de Philippe Guisgand (chercheur en danse à Lille centre d’étude des arts contemporains CEAC) m’a permis de tisser tout un réseau de références. L’auteur du billet est lui même une très bonne ressource ( voir son tag cloud sur le site du CEAC )

    Bien que Guisgand soit assez critique sur les apports philosphiques des articles présents dans cette revue, ce n° 24 La part de l’oeil, « Ce qui fait danse … » est à se procurer pour approfondir les sujets tels que la corporéité, la place du public, le « partage sensible  » … ; rien de direct sur les ambiances dans les divers titres annoncés par le sommaire, mais des idées à approfondir.

    cécile regnault

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.