Appel à contribution : Pour un livre numérique innovant sur Istanbul, date limite 16 avril 2012

Urbain trop urbain, est un blog dont nous avons déjà parlé ! Ce blog propose entre autres des notes de lecture très illustrées et riches en citation d’auteur. Par exemple, les auteurs sont revenus sur la sortie de ce livre de Tim Ingold : Une brève histoire des lignes. En février 2012, les animateurs annonçaient la parution de leur guide numérique Shanghai no city guide, et déjà ils lancent l’appel pour le suivant ! Urbain trop urbain invite à une aventure décriture numérique collective sur la Ville d’Istanbul. A vos plumes ! Si le sujet est surprenant, la méthode aussi : c’est bien à une co-création que les éditeurs invitent. (voir fin de l’appel…qui peut nous donner des pistes pour le projet de revue sur les ambiances!)

La revue numérique «Urbain, trop urbain — La revue de villes» lance un appel à contribution d’articles et autres objets numériques dans les champs de la géographie, de l’histoire urbaine, de la littérature, etc. Cette  deuxième revue a pour objet créer une approche pluridisciplinaire, scientifique, artistique et littéraire, sur l’Istanbul contemporaine. Numéro à paraître en janvier 2013. Devenue mégalopole, Istanbul s’est détachée du Stamboul de Loti, mais rien n’est plus délicat que de lui assigner une identité. Comment se dessinent les limites de la ville? Quelles populations se reconnaissent attachées à son nom? Comment les strates de son histoire, depuis Constantinople, sont-elles renégociées par la condition urbaine actuelle? Ces questions et bien d’autres encore ouvrent à nous un infini répertoire de pratiques urbaines. Malgré tout, un «sentiment géographique» singulier imprègne et colore l’idée de cette ville.

Nature des contributions attendues

Le parti pris étant d’offrir des approches multiples d’Istanbul, les contributeurs sont de tous horizons: histoire, littérature, architecture, urbanisme, ingénierie, géographie, anthropologie, linguistique, arts plastiques, économie, etc.
Les thèmes choisis peuvent relever de questionnements divers: ce qui «fait signe» ou événement dans l’espace urbain d’Istanbul, les grilles de lecture qui permettent d’y tracer des parcours signifiants, les pratiques d’écriture que la ville suscite, les repères culturels qui nourrissent son approche…
Enfin, les contributions prennent des formes créatives variées, chaque discours étant redevable de la manière subjective dont il est porté et de la façon dont un média ou un genre éditorial l’incarne.

Une note d’orientation de 500 signes environ est à envoyer avant le 16 avril 2012.

Les contributions seront sélectionnées au regard de l’équilibrage de la revue entre ses quatre catégories et de la diversité recherchée des formes proposées. Lorsqu’une proposition est retenue, un échange s’ensuit avec le ou les auteurs pour préciser l’angle d’approche et la nature technique de la contribution. Cet échange va le plus en profondeur possible, dans l’esprit d’aboutir à une co-création numérique qui satisfera l’auteur comme l’éditeur. Ces prises de contact s’initient à compter du 7 mai 2012.



Citer ce billet
Françoise Acquier (2012, 30 mars). Appel à contribution : Pour un livre numérique innovant sur Istanbul, date limite 16 avril 2012. Le Cresson veille et recherche…. Consulté le 18 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qs49

Françoise Acquier

Chargée de ressources documentaires Equipe Cresson - UMR Ambiances Architectures Urbanités - Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble.

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Françoise Acquier dit :

    Au fait je viens d’acheter le livre sur Shanghai, ainsi vous pourrez vous faire une idée précise de la 1ère livraison…

  2. Eric Verdeil dit :

    Ce serait intéressant d’avoir votre réaction au vu du contenu entier, du système de lien, du rapport texte/multimédia… Qqs échos sur le net, mais essentiellement de la part des auteurs eux-mêmes… J’ai l’impression que c’est une innovation forte, par rapport à des guides touristiques en epub (par ex. Petit Futé Tunisie, sans aucune illustration…). Je crois que je vais craquer aussi, pour 3 euros…

  3. Françoise Acquier dit :

    Bonne idée ! Dès que j’ai le temps de regarder en détail le fichier, je fais un billet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search