Appel à contribution : (Dé)placements: le corps et l’espace, date limite : 31 juillet 2012

Source Fabula

L’Association des étudiant(e)s de 2ème et 3ème cycles des départements d’études françaises des universités Western Ontario, Queen’s, Waterloo et du Québec à Montréal vous invitent à soumettre des propositions de communications sur le thème « (Dé)placements: le corps et l’espace ».
Le colloque se tiendra à l’université Queen’s les 27 et 28 octobre 2012.

Depuis le vingtième siècle, le corps est un sujet de prédilection qui a fait couler beaucoup d’encre : on a voulu en marquer l’existence dans le cadre de l’acte d’écriture, en faire le champ de bataille de luttes idéologiques, l’effacer même, et avec celle de l’auteur, célébrer sa mort et son absence. Le corps n’est-il pas ce grand absent duquel la parole est détachée, arrachée, fixée sur la page? Comment réconcilier cette chose mobile avec le texte littéraire, cette chose figée, inchangeable autrement que par l’oubli? Le corps, bien sûr, c’est aussi ce point dans l’espace qui correspond ou non avec le lieu de l’énonciation. Et au-delà, les lieux eux-mêmes, ceux que l’on habite, lieux humains dans lesquels nous sommes en transit, captifs dans l’espace et dans le temps; les lieux, aussi, que l’on représente, que la littérature donne à voir et, dans les meilleurs des cas, nous donne peut-être à habiter. Comment les lieux apparaissent-ils? Comment, parfois, disparaissent-ils aussi?
Les présentations en français, portant sur des sujets touchant aux études littéraires, aux arts, à la linguistique et aux sciences humaines, seront d’une durée maximale de vingt minutes (approximativement 2 500 mots ou dix pages à double interligne). Voici une liste non exhaustive de pistes de réflexion qui peuvent être abordées :

Le lieu et le non-lieu de l’énonciation;
La littérature de voyage et d’exil;
L’espace urbain et l’espace rural;
L’errance et l’oisiveté;
La littérature migrante;
Le pays imaginaire et l’imaginaire du pays;
L’esclavage ou l’exploitation;
Le corps comme espace idéologique;
L’adaptation d’oeuvres littéraires (cinéma, théâtre, photographie, chanson);
Le chronotope (l’espace-temps du récit);
Le sensualisme et le naturalisme;
L’érotisme et la sexualité;
Le corps féminin;
Le mysticisme et l’espace intérieur;
La médecine, la maladie et la mort;
  L’espace et le corps en transition, l’espace et le corps de transition;
La communication et l’isolement;
La revenance, la hantise et la folie.

Françoise Acquier

Chargée de ressources documentaires Equipe Cresson - UMR Ambiances Architectures Urbanités - Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble.

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search