Un « défi aux architectes » ? L’auvent cosmopolite d’Elijah Anderson

Court billet pour signaler l’excellent compte-rendu réalisé par Stéphane Tonnelat dans la Vie des idées, du dernier livre du sociologue américain Elijah Anderson qui s’annonce tout aussi excellent : The Cosmopolitan Canopy. Race and Civility in Everyday Life, 2011, Norton Books.

Le « défi aux architectes » que lancent Tonnelat et Anderson concerne ce qui pourrait être appelé un « espace public réussi », ou les « conditions de félicité d’un espace public », qui garantisse véritablement son principe d’accessibilité à l’étranger, bref: d’hospitalité. Et l’hospitalité, dans le monde contemporain, c’est celle qui récuse toute distinction de genre / classe / race: tout un programme…

Anderson avance donc la notion d’auvent cosmopolite (dont il avait délivré une première description dans un article récent), c’est-à-dire

« un lieu qui offre un répit aux tensions persistantes de la vie urbaine et une occasion pour des personnes différentes de se retrouver ensemble. »

Exemple typique d’un tel auvent selon Anderson: le Reading Terminal de Philadelphie, marché couvert dans une ancienne gare, ce qui n’est pas sans rappeler les analyses du marché de Carpentras par Michèle de La Pradelle comme lieu de suspension des inégalités.

Une autre idée très intéressante émerge du commentaire de Tonnelat: l’insistance sur le rôle des personnages publics, ces

« gardiens formels ou informels qui en contrôlent les limites »

De tels personnages publics (gardiens, contrôleurs, garçons de café, commerçants, habitués…) ne se contentent pas de peupler les auvents cosmopolites et autres espaces publics, mais ils jouent un rôle de première importance dans l’accessibilité à ces espaces, dans le caractère plus ou moins accueillant de leur ambiance.

Pour citer ce billet : Anthony Pecqueux, « Un « défi aux architectes »? L’auvent cosmopolite d’Elijah Anderson », Le Cresson veille et recherche. A propos d’ambiances architecturales et urbaines (Hypothèses.org), 23 avril 2012. [En ligne] http://lcv.hypotheses.org/5852

Anthony Pecqueux

Anthony Pecqueux est sociologue, chercheur au Centre Max Weber (UMR 5283 / équipe PoCo) Mail: Anthony.PECQUEUX@msh-lse.fr Page personnelle: https://www.centre-max-weber.fr/Anthony-Pecqueux Contributeur HAL: http://hal.archives-ouvertes.fr/aut/Anthony+Pecqueux/

More Posts


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search