Article : Signalétique du métro et politique de l’attention

Source Archives ouvertes des études urbaines

Denis J., Pontille D. Signalétique du métro et politique de l’attention. Sciences de la Société, 82 (2012) 21-39 – http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00699709

Cet article étudie la signalétique du métro parisien en tant que dispositif d’ordonnancement qui engage les usagers dans une forme de coproduction particulière du service de mobilité. À partir d’une analyse des documents internes et d’entretiens menés au sein de la RATP, il montre que ses concepteurs ont misé sur certains usages qui supposent de la part des voyageurs des attitudes et des compétences spécifiques. Quatre principales figures d’usagers anticipés sont ainsi identifiées qui reposent sur quatre formes d’engagement avec la signalétique : celle d’un voyageur qui contrôle son trajet en déchiffrant des informations, celle d’un planificateur qui anticipe en computant une série de données, celle d’un voyageur qui résout des problèmes en reconnaissant des formes, et enfin, celle d’un voyageur qui réagit presque automatiquement à des repères. Ces figures constituent le fondement d’une politique de l’attention pluraliste que la signalétique installe au cœur du service de mobilité.



Citer ce billet
Françoise Acquier (2012, 25 mai). Article : Signalétique du métro et politique de l’attention. Le Cresson veille et recherche…. Consulté le 13 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qs62

Françoise Acquier

Chargée de ressources documentaires Equipe Cresson - UMR Ambiances Architectures Urbanités - Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble.

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search