Livre : Villes sous contrôle : la militarisation de l’espace urbain

Source Crévilles, sommaire complet disponible sur le site de La Découverte
Stephen Graham. Villes sous contrôle : la militarisation de l’espace urbain. La découverte. 2012. 280 p. 22 euros

Checkpoints, drones, GPS, passeports biométriques, insectes cyborgs, puces RFID, détecteurs de cibles, essaims de nanocapteurs, soldats-robots, barrières Jersey, dirigeables de surveillance, bombes « incapacitantes » et arsenal « non létal »… Qu’ont en commun toutes ces « technologies » qui, pour certaines, semblent relever de la science-fiction et qui, pour d’autres, imprègnent déjà notre quotidien de citadins ? Concoctées dans les laboratoires de l’armée, elles sont les nouvelles armes de la guerre en cours, cette « guerre asymétrique » ou « permanente » qui transforme les armées occidentales en forces contre-insurrectionnelles high-tech et chacun d’entre nous en cible potentielle nécessitant d’être identifiée, pistée, surveillée, au nom de la prévention d’une menace indistincte.

Avec Israël comme laboratoire et la « guerre contre le terrorisme » comme terrain d’application mondial, cette nouvelle forme de conflit touche de manière très différenciée les habitants du monde riche et ceux des territoires post- et néo-coloniaux. Elle se signale cependant par un trait commun à tous : ses champs de bataille ne sont plus les plaines ou les déserts, mais les principales agglomérations urbaines mondiales. Dans le sillage des travaux de Mike Davis, Naomi Klein ou Eyal Weizman, le livre de Stephen Graham nous donne les clés pour comprendre les logiques profondes de cet emballement militaro-sécuritaire globalisé.

Stephen Graham est professeur de géographie urbaine à l’université de Newcastle. Ses recherches, qui portent sur les relations entre villes, technologies et infrastructures, et sur la surveillance urbaine, l’ont également amené à enseigner au MIT et à la New York University.

Sommaire :

1. Le nouvel urbanisme militaire
2. Rêves de guerre robotique
3. Un archipel de parcs d’attractions
4. Quelques leçons d’urbicide
5. Éteindre les villes

Françoise Acquier

Chargée de ressources documentaires Equipe Cresson - UMR Ambiances Architectures Urbanités - Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble.

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Françoise Acquier (25 mai 2012). Livre : Villes sous contrôle : la militarisation de l’espace urbain. Le Cresson veille et recherche…. Consulté le 14 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/qs6a


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search