Le jardin Sharawadji, Paris, 6 octobre 2012

http://decorsonore.org/fr/creations/jardin_sharawadji/

Catherine Aventin depuis Toulouse nous signale cette création sonore de Michel Risse pour l’animation Nuit Blanche 2012.

Le site de la compagnie décor sonore en propose une jolie présentation qui fait écho à l’article Sharawadji du Répertoire des effets sonores, Ed. JF Augoyard ; H Torgue. Editions Parenthèses, 1995, pp. 126-132. Ce dernier commence ainsi.

“Cet effet esthétique caractérise la sensation de plénitude qui se crée parfois lors de la contemplation d’un motif sonore ou d’un paysage sonore complexe dont la beauté est inexplicable. Le terme exotique, que les voyageurs ont introduit en Europe au XVIIème siècle à leur retour de Chine, désigne “la beauté qui advient sans que soit discernable l’ordre ou l’économie de la chose. Ainsi, lorsque les chinois visitent un jardin dont la beauté frappe leur imagination par son absence de dessein, ils ont coutume de dire que son “sharawadji” est admirable. Cet ordre virtuel, insaisissable et présent, fascine, coupe le souffle. L’effet sharawadji survient contre toute attente et transporte dans un ailleurs au delà de la stricte représentation – hors contexte. Dans cette confusion brutalement présente, les sens, comme le sens, s’y perdent.”

Date : Samedi 6 octobre – Horaires : De 19h à 7h – Lieu : Campus Jussieu – UPMC – Entrée : N° 9 quai Saint-Bernard – 75005 Paris

Pour Nuit Blanche 2012, Michel Risse crée un parcours à la recherche du mystérieux « Effet Sharawadji », un « jardin » invisible sur le campus Jussieu depuis l’entrée située au N°9 quai Saint-Bernard jusqu’au belvédère de la tour Zamansky, transformée en phare sonore. Le projet s’inscrit dans la série des « Jardins Sharawadji ». Ici, il s’agit de créer un « jardin » invisible, composé de sources sonores totalement contextuelles, construit essentiellement sur l’architecture et le paysage existants, tant dans l’espace physique que dans celui des timbres, hauteurs, dynamiques et durées. (Extrait du communiqué de presse)

 



Citer ce billet
Françoise Acquier (2012, 28 septembre). Le jardin Sharawadji, Paris, 6 octobre 2012. Le Cresson veille et recherche…. Consulté le 18 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qs7i

Françoise Acquier

Chargée de ressources documentaires Equipe Cresson - UMR Ambiances Architectures Urbanités - Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble.

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search