Livre : L’empreinte du visuel : Merleau-Ponty et les images aujourd’hui

Nicolas Tixier surveille cet éditeur qui propose souvent des ouvrages intéressants pour nous.

L’empreinte du visuel : Merleau-Ponty et les images aujourd’hui. Sous la direction de MAURO CARBONE. Metis Presses. 2013. ISBN: 978-2-940406-70-8. 17 € 

Lien vers l’éditeur

Toujours déjà expressif, habité par la dimension du langage au moment même de l’expérience, le « visuel » est un champ à part entière où se croisent réel et imaginaire, et donc une nouvelle forme de compréhension de notre rapport au monde. En ce sens, les derniers travaux de Merleau-Ponty, par leur réflexion sur la question du visuel, remettent en cause la plupart des catégories par lesquelles nous avons coutume de « nommer » notre rapport au monde. Cette problématique se révèle particulièrement importante aujourd’hui. Le développement continu des technologies optiques et médiatiques ne cesse d’ouvrir nos existences à des formes inédites de visualisation et d’expérience, et impose une compréhension renouvelée du statut contemporain des images.
Convaincus que la pensée du dernier Merleau-Ponty peut contribuer de manière décisive à saisir ces enjeux, les dix auteurs des interventions recueillies dans ce volume – des philosophes ainsi que des spécialistes internationaux des médias provenant de cinq pays différents – proposent une réflexion collective particulièrement homogène et novatrice autour des croisements entre les notions de « visible » et de « visuel ».

Mauro Carbone est Professeur d’Esthétique à la Faculté de Philosophie de l’Université « Jean Moulin » Lyon 3 (France).

Table des matières

Oliver Fahle: La différence entre l’image et le visible. Merleau-Ponty et la théorie de l’image des médias contemporains.

Pierre Rodrigo: Voir et toucher. L’optique, l’haptique et le visuel chez Merleau-Ponty.

Galen A. Johnson: Sur la pluralité des arts, de Lascaux à nos
jours. Merleau-Ponty et le concept radicalisé du temps historique.

Emmanuel Alloa: La phénoménologie en négatif. Merleau-Ponty
et l’oubli de la photographie.

Vivian Sobchack: Le visible et le visuel. Vers une expérience
phénoménologique du cinéma

Anna Caterina Dalmasso: Voir selon l’écran. Autour d’une rencontre entre visibilité et théorie filmique.

Mauro Carbone: Pour une réhabilitation ontologique de l’écran.
Merleau-Ponty et Lyotard entre peinture et cinéma.

Benjamin Labé: Le cinéma selon et à l’insu de Merleau-Ponty.
La différence entre l’image et le visible.

Stefan Kristensen: Voir le fond des choses. Esthétiques de
l’intervalle de Merleau-Ponty à Godard en passant par Deleuze.

Luc Vancheri: L’oeil pittoresque et les mémoires savantes.

Françoise Acquier

Chargée de ressources documentaires Equipe Cresson - UMR Ambiances Architectures Urbanités - Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble.

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter


Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Leroux dit :

    A un titre ou à un autre, cet ouvrage devrait intéresser les chercheurs du Cresson, si le livre rentre à la doc, je le réserve…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search