Livre : Erving Goffman et l’ordre de l’interaction

De la part de Céline Bonicco

goffmanERVING GOFFMAN ET L’ORDRE DE L’INTERACTION. Sous la direction de Daniel CEFAÏ et Laurent PERREAU. Editeur : CURAPP-ESS/CEMS-IMM, 2013. 466 pages. ISBN-10: 2952786577v

Le nom d’Erwing Goffman (1922-1982) reste attaché à l’enquête sur l’ordre de l’interaction. En déplaçant le regard vers les situations les plus ordinaires de la vie sociale et en montrant comment elles constituent un ordre de plein droit, Goffman a ouvert un nouveau continent aux sciences sociales. Les contributions rassemblées dans cet ouvrage qui inclut la traduction de deux textes de Goffman rendent compte de ce projet. Elles restituent ses filiations à l’héritage de la sociologie de Chicago et mettent en perspective son rapport à l’ethnométhodologie. Elles en explorent les métaphores du théâtre et du cinéma et engagent un dialogue avec la philosophie. En mettant à l’épreuve certaines perspectives, comme l’analyse de cadres, elles en interrogent la pertinence politique pour la compréhension des rassemblements ou des mobilisations et pour les études de classe ou de genre. L’oeuvre de Goffman est ainsi éclairée d’un jour nouveau. Voir le sommaire

Françoise Acquier

Chargée de ressources documentaires Equipe Cresson - UMR Ambiances Architectures Urbanités - Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble.

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.