Piétons et arpenteurs de ville

Au fil du monde des livres, quelques références, souvent des romans, qui parlent des villes et de ceux qui les sillonnent :

Mélo. Frédéric Ciriez. Verticales. 324 p. Paru le : 03/01/2013. ISBN : 978-2-07-248256-4

La veille du 1er mai 2013, deux hommes et une femme circulent dans les rues de Paris et de sa proche banlieue : un syndicaliste au bord du suicide, un sapeur congolais chauffeur de camion-poubelle et une jeune Chinoise vendeuse de briquets. Trois personnages qui se croisent à peine et vont bientôt glisser dans la nuit. Quel feu les consume? Mélo. Avec sa langue incarnée, généreuse et imagée, Frédéric Ciriez s’impose ici comme un témoin de l’infra-ordinaire, des invisibles qui hantent notre réalité. (résumé éditeur)

tessonGéographie de l’instant. Sylvain Tesson. Equateurs (Editions des). 31/10/12. 345 p. ISBN : 978-2-84990-221-9

Géographie de l’instant réunit les bloc-notes de Sylvain Tesson partis dans le magazine Grands Reportages et divers journaux. Il y évoque ses voyages aventureux ou immobiles, ses rencontres, ses escalades, ses lectures secrètes et contemple les ravages commis par les hommes contre la nature, la douceur. Il y parle de la Russie, de l’Afghanistan, de Haïti, de l’Islande, de New York, de Paris. Il choisit le dégagement, l’humeur, la féerie, se confronte à l’absurde et aux ridicules de son époque.
Avec un joyeux désespoir, ce nomade injecte de la couleur dans la grisaille du quotidien. Géographie de l’Instant est un manteau d’arlequin sur lequel Sylvain Tesson trace les points cardinaux de son univers intime. C’est un pamphlet poétique contre la lourdeur du monde, révélant la part secrète d’un voyageur pour qui les retours sont des brûlures.(résumé éditeur)

Voyage au centre de Paris. Alexandre Lacroix. Flammarion. 02/01/2013. 381 p. ISBN : 978-2-08-129030-3

Le récit s’ouvre au Jardin du Luxembourg. Le narrateur s’adresse à une femme, qu’on devine aimée, et qu’il s’apprête à rejoindre : il lui raconte l’histoire des mythiques chaises du Luco, lui parle de La Nausée de Sartre dont il a situé l’action ici, fait un détour par la Fontaine Médicis… Puis, il poursuit « en sa compagnie » un étonnant voyage au centre de Paris, qui donne lieu à une exploration sentimentale et documentée de la ville.
À chaque rue traversée sont convoqués des anecdotes méconnues, des auteurs oubliés et célèbres ou des souvenirs personnels, quand le narrateur visitait la nuit les catacombes, escaladait les toits de Paris ou rencontrait à la bibliothèque la femme qu’il rejoint aujourd’hui… Alexandre Lacroix réussit le tour de force de signer un récit aussi érudit qu’accessible. Il nous transmet sa passion de Paris, nous initie à sa connaissance époustouflante de la ville et nous « promène », en compagnie de son personnage, dans cette ville tant aimée.
Ce récit s’adresse aussi bien aux curieux, amateurs d’histoires insolites, aux littéraires, sensibles à la vie des écrivains ou encore à ceux qui aiment les histoires de rencontres.(résumé éditeur)

Françoise Acquier

Chargée de ressources documentaires Equipe Cresson - UMR Ambiances Architectures Urbanités - Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble.

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Françoise Acquier (19 avril 2013). Piétons et arpenteurs de ville. Le Cresson veille et recherche…. Consulté le 22 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/qsbm


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search