TPFE : Habiter son corps : A propos de postures plutôt que de positions, Hélène Bouchain, TPFE, ENSA de Nancy, 2007

Un TPFE signalé par le blog de la ville

Quels liens le corps entretient-il avec l’espace ? La problématique développée repose sur une différenciation entre l’idée de position et l’idée de posture. Qu’en est-il du corps dans l’espace de la ville ? Le corps a-t-il sa place dans les villes telles qu’elles sont pensées aujourd’hui ? Un des enjeux actuels est de repenser les villes sur elles-mêmes, de s’intéresser à leur densification et au réinvestissement de leurs centres. Les creux, en tant qu’interstices dans le tissu urbain, peuvent être perçus comme des espaces à conquérir pour proposer de nouvelles manières de s’implanter en ville. Après un repérage de lieux laissés vacants à Nancy, trois projets d’habitat sont développés, dans des creux où se faufiler, Porte Saint-Georges, où s’accrocher, Parc Charles-Trois, où s’agglomérer, Porte Saint-Nicolas.

lien



Citer ce billet
Françoise Acquier (2008, 1 avril). TPFE : Habiter son corps : A propos de postures plutôt que de positions, Hélène Bouchain, TPFE, ENSA de Nancy, 2007. Le Cresson veille et recherche…. Consulté le 13 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qr42

Françoise Acquier

Chargée de ressources documentaires Equipe Cresson - UMR Ambiances Architectures Urbanités - Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble.

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Bonnet dit :

    Serait-il possible d’en avoir un exemplaire ou le faire venir en PEB pour voir la bibliographie?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search