Appel à article Revue Urbanités : Plaisirs urbains, date limite 10 décembre 2013

Source Crévilles

Derrière la polysémie du terme « plaisir », c’est avant tout la joie et la satisfaction des corps dans la ville qui nous intéresse, dans une acception sensorielle du plaisir. La ville est un lieu où l’on désire, où l’on aime, c’est aussi un espace où les citadins mangent, boivent, dansent… Les plaisirs citadins sont multiples et renvoient bien sûr aux pratiques urbaines de la rencontre amoureuse ou sexuelle, mais aussi à des formes diverses de consommation plus ou moins transgressives, ce qui questionne la régulation de ces pratiques dans l’espace public.


Françoise Acquier

Chargée de ressources documentaires Equipe Cresson - UMR Ambiances Architectures Urbanités - Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble. Veille également sur Scoop-it : http://www.scoop.it/t/le-cresson-veille-et-recherche

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.