Ouvrage : Pérennité urbaine, ou la ville par delà ses métamorphoses Volume I : Traces, L’Harmattan, 2009, C. Vallat, A. Le Blanc, Pascale Philifert (coord.)

Mohsen Ben Hadj Salem nous signale la parution de cet ouvrage dans lequel il a publié un article : “De l’ambiance héritée à l’ambiance programmée : les leçons d’une experience”

Résumé : Au moment où la notion de développement durable devient centrale, la réflexion sur la pérennité urbaine se justifie, car l’urbanisation traduit une conquête protéiforme, répétitive et banale des espaces tandis que la ville renvoie à la singularité, à l’héritage, à l’historicité, à l’esthétique et à la complexité. La croissance contrarie-t-elle la permanence urbaine ou bien en est-elle constitutive ? sommaire-perennite-doc

Françoise Acquier

Chargée de ressources documentaires Equipe Cresson - UMR Ambiances Architectures Urbanités - Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble.

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Françoise Acquier (13 mars 2009). Ouvrage : Pérennité urbaine, ou la ville par delà ses métamorphoses Volume I : Traces, L’Harmattan, 2009, C. Vallat, A. Le Blanc, Pascale Philifert (coord.). Le Cresson veille et recherche…. Consulté le 22 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/qrdo


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search