Quelques pistes bibliographiques sur le thème de « Cartographie sensible »

Deux demandes d’étudiants provenant d’univers très divers (Ecole de graphisme, sociologie) nous invitent à effectuer une petite enquête bibliographique sur ce thème important et récurrent : la cartographie du sensible. Sylvie Laroche a exploré pour son travail de thèse de doctorat1 le thème des représentations sensibles des paysages urbains. Merci à elle pour ses précieux conseils !

Documents disponibles à la doc’ du CRESSON:

coupeLe rapport de recherche L’ambiance est dans l’air : la dimension atmosphérique (2011)  avec les travaux de Nicolas Tixier sur les Transects urbains et ceux de Frédéric Pousin sur le Coupe urbaine.

La thèse de Cécile Régnault Les représentations visuelles des phénomènes sonores : application à l’urbanisme (2001) : Quatre grands types de dispositifs visuels (cartographie, transcription temporelle, diagramme et perspective) sont définis comme fond support des phénomènes sonores représentables selon trois approches (flux, chose sonifère, auditum).

Et aussi le fonds des mémoires et diplômes des étudiants en architecture qui travaillent avec originalité sur la représentation des ambiances (mémoire de Master 1 et 2).

cartoLes Carnets du paysage n° 20 – Cartographies (2010), témoigne de la vitalité actuelle des recherches, des réfléxions, des propositions concernant la cartographie dans des domaines aussi divers que l’histoire de l’urbanisme et des territoires, les arts visuels, ou la théorie de la connaissance.

Psycho-géographie ! Poétique de l’exploration urbaine (2011). Depuis le flâneur des villes jusqu’à l’explorateur de salon, de la dérive au détournement, la psychogéographie nous procure de nouvelles manières d’appréhender notre environnement, des méthodes pour transformer les rues familières de notre expérience quotidienne en quelque chose de nouveau et d’inattendu.

 

desseinPaysage urbain. Les dessins du Mékong (2006).  Carnet de voyage à quatre voix, cette étude propose au lecteur un parcours atypique, une lecture architecturale qui mêle observations urbaines, paysagères, géographiques et sensorielles. Elle multiplie les modes de traduction (illustrations, extraits de récits et de plans, sons, vidéos, etc.) à l’aide du support informatique joint à l’ouvrage, et invite le lecteur au voyage… Au fil du Mékong, les données relevées composent ainsi, à la manière d’un kaléidoscope, un paysage, à découvrir, à s’approprier…

 

Aller par quatre chemins : à la Valette-du-Var  (2005). Les artistes Suzanne Hetzel et Hendrik Sturm et l’urbansite Chantal Deckmyn ont été invités à La Valette-du-Var par le service des affaires culturelles. De mai à juin 2004, ils ont produit sous le titre « Attentions particulières » une exposition de 80 photographies hors les murs, 3 promenades publiques et 2 conférences diaporamas. Ce livre prolonge ces premières expériences et fait appel aux textes d’Eric Bertomeu et Eric Duyckaerts.

Documents disponibles à la bibliothèque de l’ENSAG :

vueL’œil raisonné. L’invention de l’urbanisme par la carte, Enrico Chapel (2013)

Les territoires de l’urbanisme. Le projet comme producteur de connaissance, Paola Viganò (2012)

Vues aériennes. Seize études pour une histoire culturelle, Éditeur(s) scientifique(s): F. Pousin, M. Dorrian (2012). En considérant l’histoire complexe de l’imagerie aérienne et les contextes changeants de sa production comme de sa réception, cet ouvrage fait le choix de la longue durée. Depuis le prospect de Constantinople par Melchior Lorck (16e siècle) jusqu’à Google Earth, son objectif premier est de développer une approche transversale de la vue aérienne en relation avec nos expériences de l’espace, la construction des savoirs et les pratiques artistiques.`

graphismeLe graphisme d’information : cartes, diagrammes, interfaces et signalétiques, Wildbur, Peter, Auteur ; Burke, Michael. L’organisation et la présentation des informations constituent l’un des défis majeurs du métier du graphisme. C’est à la description des solutions les plus ingénieuses en la matière que s’attache cet ouvrage, à travers six fonctions essentielles du graphisme informatif – orienter le voyageur, fournir des données évolutives, permettre l’interaction avec l’écran, visualiser une réalité en 3D et représenter l’espace physique. Il propose un large éventail de travaux, analysant les exigences du client ainsi que les solutions adaptées par le graphiste, et présente les créations de graphistes.

 

Ailleurs
mappaMappamundi, art et cartographie, Guillaume Monsaingeon (2013). « Mappamundi » rassemble une trentaine d’artistes qui interrogent la représentation cartographique. Ces visions d’artistes sont regroupées en trois temps : le corps — les cartes renouent avec les sensations et l’expérience physiques du monde ; le combat — des instruments de pouvoir deviennent outils de contestation ; le conte — les cartes utilitaires sont détrônées par l’imaginaire et la fiction.

 

 

Cette thèse déposée sur TEL en 2010 semble prometteuse : Cheminements et récits atlantiques. Pour une géographie paysagère sensible en mouvement. A travers la narration et le cheminement caractérisant pensées et expériences, cette thèse tente de saisir les mouvement spatiaux et temporels d’entre-deux qui participent à animer la dimension intime et éthique du paysage. La nature sensible et affective de la relation au littoral est interrogée à travers trois formes de récits. D’abord littéraire avec l’analyse géopoétique des écrits de Julien Gracq et de Tim Robinson, puis personnelle afin de penser l’expérience située du terrain dans son articulation avec la phénoménologie, la thèse analyse des récits d’habitants et de visiteurs à Belle-île-en-mer (France) et l’ouest de la péninsule de Dingle (Irlande) rassemblés en utilisant la médiation d’une cartographie participative.

 

Et bien sûr les travaux d’Elise Olmedo dont deux articles sont disponibles sur la Revue Strabic, rubrique Subjectivité cartographiée. olmedo

 

  1. L’architecture commerciale à l’usage des villes : ambiances, pratiques et projets http://lcv.hypotheses.org/8945 []

Françoise Acquier

Chargée de ressources documentaires Equipe Cresson - UMR Ambiances Architectures Urbanités - Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble. Veille également sur Scoop-it : http://www.scoop.it/t/le-cresson-veille-et-recherche

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Anthony Pecqueux dit :

    Merci Françoise (et Sylvie): ce voyage est passionnant, et mériterait au moins, en soi, une carte!!
    Evidemment, nos collègues anglo-saxons ne sont pas en reste sur ces questions; de rapides recherches « sensory maps » ou équivalents ouvrent des continents, plus ou moins pertinents
    Anthony

  2. Anthony Pecqueux dit :

    Re-
    Vu à l’instant, une conférence fin novembre à Grenoble dans le cadre de SAGEO: Emotional cartographies: understanding humans’ experiences with maps par Amy Louise Griffin
    Voir le site de la conférence: http://sageo2014.sciencesconf.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.